Les demi-finales et la finale de l'ESWC COD 2016 se sont déroulées hier au Zénith de Paris. Le nom de l'équipe gagnante n'est pas une surprise..

WP_20160508_11_01_19_Rich
RDV était pris à Paris pour cet ESWC COD 2016 comptant pour la Call of Duty World League. 4 matchs étaient ainsi programmés tout au long de la journée.
Les 2 demis finales se jouaient le matin. La petite finale et la grande finale se déroulaient l'après-midi. Pas d'équipe française malheureusement à ce stade de la compétition, la Team Vitality s'étant faite éliminée par les britanniques de Millenium en quart. J'ai eu la chance d'assister en direct au match Millenium Vs OpTic Gaming, le top du top!  Millenium composée de Swanny, Tommey, Madcat et Jurd représente ce qu'on pourrait appeler la DreamTeam européenne. OpTic Gaming avec Scump, Formal, Karma et Crimsix  sont les vainqueurs de l'an dernier. Ils forment quasiment la meilleure équipe américaine et aussi la plus populaire. La compétition se déroule sur Call of Duty Black Ops 3.
10h00 la pression monte. La rencontre sent d'ailleurs la poudre. Millenium en phase de poules, a gagné son match contre OpTic 3-1. Confirmation des Anglais? Vengeance des Américains? C'est la première fois que je prenais place dans une salle pour suivre l'ESWC en spectateur. J'avais déjà suivi sur les lives internet mais là les joueurs professionnels sont devant moi. La musique, les effets de lumière, les présentateurs, les interviews, l'écran géant, les pompom girls (ouais bon..), tout est mis en place pour assurer le show et mettre l'ambiance. Quid de l'ambiance d'ailleurs? Déception, je m'attendais à une salle remplie. C'est loin d'être le cas. Mais la majorité de l'audience n'est pas venue là en touriste. Applaudissements, encouragements, pieds qui tapent.. c'est franchement cool.
11h30 il n'y a pas eu de suspense. OpTic Gaming balaie Millenium. Les britanniques n'ont pas du tout démérité mais ils n'ont pas su élever leur niveau de jeu. La bande à Scump, elle, a montré une force tranquille. Malgré quelques moments de doute (surtout dans la partie SnD), la team n'a jamais montré aucun signe de faiblesse et ses joueurs ont eu un niveau de jeu phénoménal. Je n'ai pas retouché un COD depuis Modern Warfare 2 mais assister à tous ces kills sur grand écran m'a redonné envie de ressortir ma vieille Logitech G7 (eux jouaient sur PS4). On pourrait se dire que ce n'est que du "jeu" mais ces mecs là sont tout bonnement incroyables. L'e-sport je n'y aurais peut-être pas cru il y a quelques années mais force est de constater qu'il est bel et bien là. Equipes dans le monde entier, joueurs professionnels, gains.. j'ai envie de sauter à pieds joints dedans 😉
Résultat, OpTic Gaming retrouve son trophée en battant l'équipe anglaise Splyce (qui à la grande suprise a éliminé Rise Nation en demi) sur le score, encore une fois sans appel, de 3-0 pour la grande finale. Retrouvez le site de l'ESWC ici. N'oubliez pas non plus la DreamHack 2016 qui se déroulera cette année à Tours.