Une Miss Fortune support aux Worlds, un Lucian toplane... Revenons sur les picks les plus insolites de cette saison 2016 sur League of Legends. Retrouvons ceux qui ont plutôt bien marché et ceux qui n'auraient pas dû être choisis...

L'un des picks qui a bien évidemment marqué tous les esprits cette année, c'est bien sûr la Miss Fortune support jouée d'abord par GorillA de l'équipe ROX Tigers en demi-finale des Worlds. Elle fut très efficace contre Zyra. Preuve de son efficacité, SK Telecom T1 se voit forcé de bannir MF pour le reste de la série. Mais le lendemain c'est au tour de l'équipe Samsung Galaxy de reproduire la stratégie utilisée par ROX Tigers. Cela leur permet de remporter la première partie de la finale.Entre bons et mauvais picks League of Legends saison 2016

Les meilleurs picks

On a pu retrouver un Lucian toplane joué par Cabochard de l'équipe Team Vitality face à Elements durant les EU LCS. À la recherche d'un counter contre Gangplank l'un des picks les plus utilisés de la toplane, Lucian s'avéra très efficace. Cela permet à la Team Vitality de s'imposer aisément face à Elements.

Joué par Likkrit le support d'Albus NoX Luna durant les Worlds face à G2 Esports, Brand fit ses preuves en tant que support. Avec d'impressionnants dégâts ainsi que la capacité à étourdir à distance, cela rend le choix de Likkrit tout à fait viable dans une configuration adaptée. Finalement, le Support russe réalise autant de dommages que son Midlaner sur Anivia tandis que G2 Esports demeure impuissante.

Entre bons et mauvais picks League of Legends saison 2016Les picks qui auraient dû être évités...

Durant les LCK Summer 2016, certaines équipes coréennes ont misé sur un Teemo toplane. La première équipe à le sélectionner fut CJ Entus face à Longhzu Gaming. A priori involontaire, Shy va tout de même tout tenter pour pouvoir conserver sa lane face à Gnar en adoptant un build AD. Malheureusement cela se révéla inefficace. Suite à cet échec on aurait pu croire que le champion disparaîtrait à nouveau de la scène professionnelle. Mais dès le lendemain c'est KT Rolster qui sélectionne Teemo reposant sur une stratégie réfléchie. En effet, Ssumday réalise plus du double de dégâts de son adversaire via un build hybride. Toutefois, l'équipe s'incline après 54 minutes de jeu suite à de mauvaises décisions.

Lors de la Demacia Cup on a pu apercevoir un Yasuo jungle joué par inSec - connu pour ses picks insolites - de l'équipe Star Horn Royal Club. Avec un Zac toplane, le duo Ashe et Taliyah en botlane et un Yasuo jungle, la logique est assez simple. Le groupe de champions comporte plusieurs engages et possibilités d'activer l'ultime de Yasuo, l'exécution est quant à elle ardue. Cependant, SHR s'incline face à EDward Gaming. Il est probable que le pick aurait fonctionné face à une formation moins disciplinée que EDG.