New York Interdit l’Utilisation de ChatGPT dans les écoles Publiques : Les Conséquences pour les Élèves et leur Réussite

new york interdit lutilisation de chatgpt dans les ecoles publiques

Avec la prise de conscience grandissante des parents et professeurs concernant le rôle de l’intelligence artificielle dans les méthodes pédagogiques, New York a décidé de prendre une mesure radicale. Afin d’assurer le succès scolaire des élèves, les services de l’éducation ont interdit l’utilisation du ChatGPT dans tous les établissements publics. Mais quelles sont les conséquences réelles pour les élèves et leur réussite ? Dans cet article, nous examinerons ce que signifie vraiment cette interdiction et étudierons comment elle peut influer positivement sur la qualité de l’enseignement.

Qu’est-ce que chatgpt ?

ChatGPT est un programme d’intelligence artificielle conçu par OpenAI, une compagnie de technologie basée à San Francisco. Il s’agit d’un outil conversationnel qui permet aux utilisateurs de communiquer avec un réseau neuronal pour qu’il génère du contenu textuel. L’objectif est d’aider les jeunes à développer leurs compétences en communication et en résolution de problèmes.

Publicités

Raisons de l’interdiction de ChatGPT à New York

Le principal problème concernant cet outil d’IA est le potentiel négatif que ce dernier pourrait avoir sur le développement des capacités cognitives des étudiants. En effet, selon un porte-parole du département de l’éducation de New York, ils sont très préoccupés par la possibilité que cet outil puisse entraver l’éducation et la réussite des jeunes. Cette préoccupation a conduit à une interdiction complète du ChatGPT au sein des établissements scolaires publics de la ville.

A lire   Comment choisir sa config pc ?

Impact potentiel sur le développement des compétences en communication et en résolution de problèmes chez les étudiants

L’interdiction de ChatGPT peut avoir un impact néfaste sur le développement des compétences en communication et en résolution de problèmes chez les jeunes. En effet, la communication artificielle générée par ces outils peut être limitée et peu susceptible d’aiguiser l’esprit critique des élèves et l’amener à explorer le monde réel plus profondément. Il est important que les élèves apprennent à analyser et à traiter le contenu fourni par plusieurs sources (telle que Wikipédia) pour pouvoir former une image complète et approfondie du sujet en question. Une telle restriction imposée par ce type d’outil ne permet pas aux élèves d’appréhender pleinement le monde qui les entoure.

Alternatives pour remplacer ChatGPT

Bien que le ChatGPT soit interdit dans les écoles publiques de New York, il existe des solutions alternatives pour remplacer cet outil qui ne servent pas seulement à fournir du contenu textuel mais aussi à offrir un enseignement interactif et enrichissant aux élèves. Les enseignants peuvent encourager les étudiants à utiliser des outils tels que Google Hangouts ou Zoom pour discuter des sujets et partager leurs points de vue avec les autres. D’autre part, des sites comme Khan Academy ou Quizlet peuvent être utilisés pour approfondir l’apprentissage grâce à une variété d’activités et de jeux ludiques.

Futur impact sur l’apprentissage scolaire ?

L’application de ChatGPT a fait beaucoup parler dans les médias ces dernières semaines, et cette décision prononcée par le département de l’éducation de New York montre que ce type d’outil est encore loin d’être parfait et qu’il est important pour sauvegarder la qualité éducative des écoles publiques. Il est possible que cette mesure impose un nouveau standard qui aura un impact significatif sur le futur de la technologie d’intelligence artificielle appliquée à l’apprentissage scolaire.

Publicités

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *