Les astuces à connaitre pour réaliser un abri de jardin isolé

abri de jardin isole

Octobre est le mois opportun pour réaliser des rénovations ou même des modifications dans son jardin, il ne fait pas trop chaud, et ce n’est pas encore l’hiver. Envisager d’installer un abri de jardin isolé est une bonne idée de projet, cependant, et pour pouvoir se lancer dans une telle entreprise, mieux vaut connaitre à l’avance les étapes à suivre, mais également avoir quelques notions pour mener tout ça à bien.

C’est dans cette perspective que notre article vous propose une réflexion sur les astuces à connaitre pour réaliser un abri de jardin isolé, sous forme de tuto pour débutants.

Publicités

Un abri de jardin bien isolé, c’est d’abord une question de choix des matériaux

Si la question du choix des matériaux revient toujours, c’est surtout parce qu’elle a un impact important sur la qualité, ainsi que la nature de l’isolation. Voyez-vous, un abri de jardin en bois n’est pas isolé de la même façon qu’un autre en métal, en toile ou encore en PVC, c’est pour cela qu’il faut absolument savoir de quel type d’abri de jardin, il s’agit pour le rendre isolé.

Quelles sont les étapes à suivre pour un abri de jardin isolé ?

Un abri de jardin en bois correctement isolé est une construction respectant les étapes cruciales de l’isolation, notamment celles citées ci-dessous :

  • le toit doit être isolé en premier ;
  • procéder à l’isolation du sol ;
  • isolation des murs ;
  • enfin, optimisation de l’isolation.
A lire   Comment réduire votre consommation d'énergie et de chauffage ? Les astuces pour économiser à la maison.

Cependant, nous vous recommandons vivement de charger un spécialiste de réaliser les travaux d’isolation pour vous, car lui seul saura comment s’y prendre, peu importe la situation, qu’il s’agisse d’une isolation en construction, ou une insolation à installer après la construction.

Isoler le toit de son abri de jardin

L’isolation du toit peut se faire avant ou après la construction de votre abri, et c’est à partir de son installation qu’il sera possible de déterminer par quel moyen procéder.

Néanmoins, dans tous les cas, il est conseillé d’isoler la toiture de son abri de jardin en combinant à la fois la laine de roche et un frein à vapeur, ou un pare-vapeur si vous procédez à l’isolation pendant la construction même de l’abri.

Isoler le sol de son abri de jardin

Un abri de jardin isolé doit être construit sur une base de parpaings directement sur le béton, à défaut, il vous est toujours possible de procéder à l’isolation du sol en posant des plaques de polystyrène spécialement à cet effet entre le sol et le plancher de votre abri de jardin.

Publicités

Évidement, il existe d’autres possibilités pour isoler le sol, mais cette dernière option est la moins couteuse.

Isoler les murs de son abri de jardin

L’étape suivante est l’isolation des murs de votre abri de jardin en bois, et consiste à installer un isolant de votre choix sur les murs. Pour le choix de l’isolant, les spécialistes recommandent l’utilisation de la laine de roche, et ce, pour les avantages qu’elle peut apporter :

  • c’est une solution durable et donc écoresponsable ;
  • elle est plutôt économique ;
  • elle permet une isolation de bonne qualité ;
  • elle agit comme une protection contre les incendies.
A lire   Comment faire ses pastilles WC maison maison ?

Optimisation de l’isolation de son abri de jardin

La dernière étape pour réaliser un abri de jardin isolé concerne l’amélioration ou l’optimisation de l’isolation, une étape qui n’est pas nécessaire ou obligatoire, mais qui peut s’avérer être utile.

Pour optimiser l’isolation de votre abri de jardin, vous pouvez procéder en suivant les étapes ci-dessous :

  • procéder à la pose d’un survitrage sur toutes les fenêtres ;
  • envisager un double vitrage pour les ouvertures ;
  • installer un pare-vent devant vos fenêtres.
Publicités

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *