Connect with us

Accueil > Japan > Mangas > Route End

Route End, un nouveau thriller aux éditions Ki-oon !

Publié

le

Route End

Ki-oon sort encore un nouveau thriller, son nom : Route End.

Ki-oon avait d’ores-et-déjà annoncé ses nouvelles sorties en décembre, comme Lyla et la bête qui voulait mourir. Mais loin de rester sur sa faim, la maison d’édition revient avec un nouveau titre. Un thriller, qui plus est ! Ainsi, Route End sortira le 7 juin 2018 pour le prix de 7,90 euros. Dans ce seinen palpitant, retrouvez-vous plongés dans une chasse à l’homme sans merci. Pour les amateurs d’histoires complexes, glauques, aux personnages travaillés : Route End risque fort de vous plaire ! Ki-oon compare d’ailleurs ce manga au film Seven pour « son ambiance angoissante et ses personnages torturés », un argument séduisant pour ceux qui ont apprécié le film.

Route End

Plus d’informations sur la série

Le Jump+ de Shueisha a publié cette série, qui reçut un grand succès. Son auteur et dessinateur se nomme NAKAGAWA Kaiji. Il s’agit d’un jeune auteur ayant déjà reçu 4 prix lors de divers concours. Route End se trouve être sa première série longue, publiée en France qui plus est ! Il nous dévoile ainsi son talent pour les histoires sombres et mystérieuses. A présent, voici le synopsis de l’histoire de son manga :

« Taji travaille pour une entreprise de nettoyage spécialisée dans les cadavres en décomposition. Les macchabées découverts sur le tard laissent des traces insupportables pour le commun des mortels, mais lui a le cœur bien accroché. La mort, il la connaît depuis l’enfance. Il a vu le corps de sa mère se balancer au bout d’une corde. Le traumatisme lié à ce suicide est ancré en lui, et chaque nettoyage est une catharsis.

Son quotidien est bouleversé quand son quartier devient le théâtre de meurtres en série. Les victimes sont découpées en morceaux, puis alignées pour former un mot, le même à chaque fois : “END”. Taji est chargé du nettoyage de la dernière scène de crime en date. L’affaire prend une tournure personnelle pour lui lorsqu’il découvre que son patron, véritable figure paternelle, est peut-être impliqué dans ces morbides mises en scène… »

Route End