Connect with us

Accueil > Japan > Mangas > O.S.E

O.S.E, l’art d’oser affronter ses phobies !

Publié

le

OSE mise en avant

O.S.E, manga créé par Loiki Nihon et Shaos, devrait bientôt sortir grâce au financement participatif sur Ulule !

Des mangas, il en sort tout le temps, comme Route End et Drop Farm en ce moment. En revanche, en France, il est difficile pour nos jeunes auteurs de se démarquer. D’ailleurs, il n’y a que très peu d’auteurs français qui osent se lancer dans le manga. Pourtant, certains essaient, font de leur mieux, et méritent une audience. C’est notamment le cas de Loiki Nihon et Shaos, dont nous allons parler aujourd’hui, avec leur manga « O.S.E« (Overcome. Survival. Experience).

Tout commence en 2003 pour le scénariste Loiki Nihon.

O.S.E

L’idée germe à ce moment, même si elle ne se développera que bien après. Il rencontre Shaos quelques années plus tard, par pure amitié. Celui-ci avait cessé de travailler sur les mangas depuis bien longtemps. C’est en 2016 seulement que Loiki propose son idée de manga à Shaos : c’est une révélation. Il faut qu’il dessine ce manga. Il faut qu’ils le réalisent tous les deux. Ils sont lancés, et plus rien ne peut les arrêter. L’idée est la suivante :

« En 2022, la société Star Unique Soft, multinationale franco-japonaise spécialisée dans l’industrie du jeu vidéo Next-Gen, sort dans le monde entier deux produits d’un tout nouveau genre : O.S.E et R.O.S.E. Le premier est un programme virtuel qui permet au joueur équipé d’un casque virtuel rattaché à la nouvelle console de jeu « L.I.F.E Station », de combattre ses peurs de manière ludique, au travers de diverses épreuves psychologiques et/ou physiques, quiz et autres mini-jeux liés à sa phobie. Ces épreuves se déroulent sous la surveillance d’un ou d’une des 16 « I.A.V » (Intelligence Artificielle Virtuelle) imposé(e)s dans le jeu. On les nomme les « Shiina » (I.A.V filles) et « Shiino » (I.A.V garçons). Ce jeu contient également un mode en ligne très spécial. Cependant lors de la séance d’inauguration du jeu O.S.E, au salon de jeu vidéo Asian Virtual Expo 2022 de Paris, rien ne se passe comme prévu pour les quinze personnes devant participer …« 

Le Ulule :

Pour aider à financer leur projet, les deux créateurs ont ouvert un Ulule. Sur leur objectif de 3 000 euros, c’est actuellement plus du double qui a été atteint. Loiki avoue « Je ne m’y attendais pas du tout. A vrai dire, je pensais même qu’on atteindrait à peine les 3 000 euros. C’est une très bonne surprise que de voir qu’autant de personnes soutiennent ce projet ».

Ainsi, le Ulule propose pour les donateurs: le manga en version collector, ainsi que divers goodies, et même une apparition dans le manga pour les plus chanceux ! Pour Loiki cependant, les personnes ne payent pas exclusivement pour ces extras, mais avant tout pour voir O.S.E se réaliser, et c’est ce qui rend la chose plus belle encore.

Informations sur le manga, et objectifs des auteurs :

O.S.E

Ainsi, O.S.E sera sans aucun doute publié en été 2018, même si le mois précis est encore incertain. Le prix du manga devrait être de 8 euros, et son format sera sans doute en 13 cm x 18 cm. Pour ce premier tome, le manga atteindra d’ailleurs les 250 pages ! Puis lors des tomes suivants, il redescendra à la limite basique des 190-200 pages. Loiki a d’ailleurs dévoilé que concevoir un tome leur prenait (à Shaos et lui) environ 3 à 4 mois, sachant que cette durée pourrait baisser, avec l’aide d’un assistant par exemple. Le manga sera publié aux éditions Tartamudo.

Quant aux objectifs de l’auteur, ils sont très nets, et sincères. « Ce que je veux de O.S.E ? Je veux que ce projet parcours le monde entier. Mon objectif n’est pas seulement la France, ou même le Japon. Je veux qu’O.S.E s’étende sur toute la planète, qu’il touche les gens, qu’il les percute. Je veux qu’il les fasse réfléchir, et qu’il les aide dans leur vie quotidienne.  »

O.S.E, juste un manga?

Eh bien justement, non. Le projet O.S.E ne se résume pas à un unique manga, mais à un tas d’autres projets. En effet, un roman est en cours d’écriture en parallèle, sous la plume de Loiki. Mais il est également prévu de développer des jeux multi-supports, ainsi que d’autres concepts qui n’ont pas encore été dévoilés. Le roman devrait suivre la trame scénaristique du manga, tout en lui étant complémentaire. En d’autres termes, si vous ne voulez rien louper de l’histoire, il vous faudra lire le manga et le roman ! Sachant que, tout comme le manga, le roman possèdera plusieurs tomes.

D’autres choses à dire sur le manga?

En effet, notamment sa longueur. Appartenant clairement à la catégorie Seinen, Loiki dévoile cependant que dans son esprit, le manga aura une intrigue plutôt longue, et, par conséquent, de nombreux tomes. Ainsi, il a donné une approximation de « 40 à 50 tomes ».

« Je sais très bien que cela peut paraître surprenant, un seinen avec autant de tomes que les gros shonen. Mais c’est ce qu’il faut à mon histoire. » Loiki

De plus, l’auteur tient à préciser que les premiers tomes devraient avoir une limite d’âge de +15 ans, mais qu’au fil de son manga, cette limite s’élèvera à +18. En effet, plus son récit évoluera, plus les propos deviendront matures et violents sous divers aspects. Par ailleurs, il semblerait que l’auteur ait parsemé  énormément de références sur des sujets et des personnalités très variées au fil de son œuvre. Saurez-vous toutes les trouver?

Pour conclure…

O.S.E est un projet extrêmement ambitieux, comprenant mangas, romans, jeux, et diverses déclinaisons que nous ignorons encore. Le manga abordera le thème des phobies et du dépassement de soi. Nos deux français souhaitent atteindre le monde et toucher tous les cœurs, malgré la peur que beaucoup n’accrochent pas. En d’autres termes, c’est à nous désormais, public et lecteurs, de faire vivre leur manga. Par le bouche à oreille, les dons, mais aussi les encouragements et les questions. Rien que le fait de s’intéresser à ce projet les encourage à continuer.

Enfin, j’aimerai remercier énormément Loiki pour m’avoir accordé de son précieux temps afin de répondre à mes questions. Il est extrêmement proche de la communauté et répondra sans hésiter à toutes vos questions (ou presque!). Je lui souhaite donc bonne chance, à lui tout comme à Shaos (que nous n’oublions pas) et vous invite à jeter un œil au projet via leur Ulule !