Isolant mince multicouche : est-ce que ça marche vraiment ?

isolant mince multicouche

Lorsque nous parlons d’isolation dans les combles, nous faisons généralement référence à la laine minérale ou à la fibre de verre. Il existe une autre catégorie d’isolation, parfois négligée, à savoir l’isolation multicouche mince. Nous savons que la feuille multicouche d’aluminium est un bon isolant en raison de ses propriétés hautement réfléchissantes, mais les fines couches de feuille d’aluminium, sont-elles aussi performantes qu’une épaisse plaque d’isolation ?

Existe-t-il un moyen d’obtenir les valeurs U ultra-basses requises pour les bâtiments modernes sans avoir recours à une épaisse couche de laine de roche ? Voyons cela de plus près.

Publicités

Valeur U de l’isolation en multicouche mince

La valeur U est une mesure de la quantité de chaleur perdue à travers un ensemble d’isolants. Cela inclut :

  • les matériaux d’isolation,
  • les chevrons,
  • les espaces d’air.

Les matériaux en eux-mêmes, par exemple l’isolation multicouche, n’ont pas de valeur U. Ils ont des valeurs R qui mesurent la résistance au flux de chaleur. L’idée est tout à fait opposée à celle de la valeur U. Et ce n’est guère surprenant puisque la valeur U est égale à 1 divisé par les valeurs R de tous les matériaux additionnés d’une certaine manière [U = 1/(Toutes les valeurs R)].

Pouvez-vous donc simplement additionner les valeurs R de toutes les couches ? Seulement si vous avez des couches continues les unes à côté des autres (comme dans le cas d’un toit plat à terrasse chaude). Sinon, vous devez disposer d’un logiciel spécialisé ou vous fier aux spécifications des fabricants.

A lire   Quelles sont les mensualités d'un crédit immobilier ?

L’isolation en multicouche mince est utilisée dans les vaisseaux spatiaux en raison de ces grandes propriétés empêchant la perte de chaleur par rayonnement. L’espace étant un vide, il y a très peu de perte de chaleur par conduction. La feuille d’aluminium est donc tout à fait adaptée.

Rayonnement et conduction d’isolation en multicouche mince

L’isolation ordinaire fonctionne en empêchant la conduction de la chaleur à travers le matériau. L’isolation est testée en laboratoire pour déterminer la conduction à travers le matériau, λ (lambda). Cette valeur peut être utilisée pour calculer la valeur U pour une largeur donnée de matériau. Cela fonctionne bien pour la plupart des matériaux d’isolation, car la conduction est le principal moyen par lequel ils empêchent le mouvement de la chaleur.

L’isolation en multicouche mince fonctionne cependant de manière légèrement différente. Bien qu’il y ait une certaine résistance à la conduction, grâce aux espaces d’air entre les couches de feuille, la plupart des performances du matériau résident dans sa capacité à réfléchir la chaleur radiative dans la pièce. Cette caractéristique n’est pas importante pour les isolants en fibre de verre ou en laine, mais elle est cruciale pour les feuilles.

Publicités

Cela signifie que l’isolant en multicouche mince aura une valeur U plus élevée, mais pourrait bien avoir des performances supérieures à celles attendues dans le monde réel. Il n’existe pas beaucoup de données impartiales à ce sujet, mais certains fabricants ont effectué des tests en conditions réelles comparant le film à une isolation standard, avec des résultats encourageants. Évidemment, cela dépend du type de feuille et de la quantité de couches présentes, mais certaines données suggèrent une performance supérieure à celle de l’isolation standard à des épaisseurs beaucoup plus faibles.

A lire   3 Astuces de Pros pour économiser en facture de chauffage

Méthodes d’utilisation et réglementations

L’isolation en multicouche mince vaut la peine d’être envisagée si vous avez un espace restreint dans vos combles ou votre toiture, ce qui signifie qu’une isolation ordinaire n’est pas viable. Vous devrez vous assurer qu’il y a de bons espaces d’air de chaque côté de la feuille pour obtenir la meilleure performance. Nous vous recommandons d’opter pour une feuille avec de nombreuses couches et un certain poids, car les feuilles les plus fines n’offrent pas de bonnes performances.

Vous pouvez vous demander, si la valeur U n’est pas apparente, si l’isolation en couche mince peut être utilisée pour répondre aux exigences des règlements de construction en matière d’isolation. La réponse est que c’est à la discrétion de l’autorité de planification, et chaque autorité traitera probablement les choses différemment. Étant donné que les fabricants de films isolants fournissent leurs propres données sur les économies d’énergie de leurs produits. C’est à chaque autorité de planification qu’il revient de décider si le film isolant peut être utilisé et quelle épaisseur est requise pour répondre à la norme.

Publicités

A lire également

2 Commentaires

  1. ce qui est important dans l’isolation c’est le defasage et la capacité a stocher et a restituer les calories

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *