Connect with us

Accueil > Ciné Serie > Cinéma > Justice League

Justice League : Superman et les autres

Publié

le

Justice League relève un peu le niveau des films DC mais reste quand même un film moyen.

Batman vs Superman était pour moi un film qui avait ses défauts mais qui pouvait quand même se regarder. J’attendais donc Justice League avec impatience pour enfin lancer les films DC et reprendre son retard sur Marvel. Je n’ai pas été complètement déçu après la projection. C’est un film sans prise de risque mais qui reste intéressant et vivant. L’action est omniprésente, le scénario s’enchaîne avec un bon rythme et les personnages sont réussis. Et pourtant, il y avait de la place pour faire bien mieux que ça. L’histoire est simple: le monde pleure la mort de Superman après qu’il se soit sacrifié pour sauver la Terre dans Batman vs Superman. Cette nouvelle remonte partout dans l’univers et surtout aux oreilles de Steppenwolf. Ce « Nouveau Dieu » va en profiter pour revenir sur Terre et essayer de la contrôler. Avec l’aide de Diana Prince, Batman va assembler sa propre équipe pour essayer de contrer les plans de Steppenwolf.

Justice League

Un film très rythmé mais sans prise de risque

C’est ce qu’on pouvait un peu reprocher à BvsS. Le film était assez lent et il fallait attendre plus de la moitié du film pour enfin avoir un vrai combat et de l’action. Mais ici il ne faut pas attendre longtemps avant que l’action commence ! Des combats partout, tout au long du film et qui ont un sens. On voit tous les membres en action et on comprend de quoi ils sont capables. Ce qui m’a plu c’est qu’on découvre les héros petit à petit. Ils ne sortent pas comme ça de nulle part. Batman avait fait les recherches avant et leurs pouvoirs sont dévoilés rapidement.

Le scénario est en lui même très simple. Un gros méchant arrive, l’équipe s’assemble, doute, devient plus forte, et gagne. Rien de bien surprenant là dedans. Mais tout se passe simplement et surtout logiquement. Pas de raccourci, pas d’histoire alambiquée. J’aurais aimé une prise de risque plus importante. Le début du film m’a laissé espérer puisque dans une ancienne bataille qui est racontée, on peut voir l’anneau vert, symbole de Green Lantern. Malheureusement j’attends encore qu’il rejoigne l’équipe tout comme Martian Manhunter.

Justice League

Des personnages réussis

Trois personnages apparaissent pour la première fois dans le film. Aquaman par Jason Momoa, Flash par Ezra Miller et Cyborg par Ray Fisher. C’est pour moi le gros point positif du film. Comment ne pas aimer le vent de fraîcheur que va apporter Ezra Miller avec son personnage? Il est jeune et surexcité. Il nous fait rire par ses réactions aux différentes situations qui arrivent. Cyborg est plutôt bien réalisé, il a une place assez importante dans le film, comme tous les autres. On en apprend plus sur son histoire et c’est une bonne chose vu qu’on le connait moins que les autres. Jason Momoa, c’est le physique, le regard, les cheveux longs et c’est surtout une révélation. Evidemment il était déjà connu pour son rôle de Khal Drogo dans Game of Thrones. Mais ici la révélation c’est Aquaman.

Souvent moqué (Batman ne s’en prive pas d’ailleurs dans le film), il est considéré comme le moins bon super héros de Justice League. Ici, le personnage est cool, attachant et drôle. Il arrive à nous faire aimer Aquaman ! Wonder Woman reste toujours intéressante aussi comme super-héroïne, la seule de l’univers DC pour le moment. Elle a ce côté un peu maman et rationnelle qui essaye de prendre ses responsabilités dans l’équipe. Ben Affleck reprend son rôle de Batman ici de belle manière. Un personnage vieillit et aigrit par le temps. Il est le Batman depuis 20 ans et on voit bien que ça commence à faire long. Le dernier membre est pour moi le point noir du film.

Superman

Superman comes to save the day

Ce n’est pas une surprise ou même un spoiler, il était annoncé qu’il reviendrai, et on le voyait même dans les teasers. Alors c’est vrai je n’aime pas Superman de base pour les mêmes raisons que je n’aime pas Captain America. Il est trop parfait. Et là c’est pire que tout. Il arrive au meilleur moment pour sauver tout le monde. Et tout ça, sans se prendre un seul coup ! Je veux bien croire qu’il est censé être le leader, et un des plus puissant héros, mais quand même.

Son retour parmi les vivants a quand même était bien orchestré. La logique est respectée et il ne sort pas comme ça de nulle part sans savoir comment, ni pourquoi. Lorsqu’il va être ressuscité, il va faire face à des questionnements, ne sachant plus qui il est et pourquoi il est ici. Et j’ai trouvé ça intéressant. Le raccourci aurait été de le faire revenir à la vie et hop, il se souvient de tout et de tout le monde et on se fait des gros câlins. Ici il est face au doute et à la peur. Et il faudra l’artillerie lourde (selon les mots de Batman) pour le faire revenir petit à petit et se souvenir de sa véritable identité.