Quels sont les aides à la rénovation énergétique ?

rénovation énergétique

Désormais, de plus en plus de personnes souhaitent réduire leur facture de chauffage. Cela en améliorant l’isolation thermique de leur logement ou en installant un système de chauffage bien plus performant. Afin de financer la totalité ou une partie de ces travaux qui réduisent l’énergie utilisée, il est possible de bénéficier d’une ou de plusieurs aides à la rénovation énergétique. Découvrez sans plus tarder les aides à la rénovation énergétique et les travaux éligibles à ces aides.

Quels sont les travaux éligibles aux aides à la rénovation énergétique ?

Afin que des travaux soient éligibles aux aides à la rénovation énergétique, ils doivent améliorer l’efficacité d’un logement en termes d’énergie. Ces travaux doivent alors concerner :

Publicités
  • le changement de chauffage ;
  • l’isolation ;
  • la ventilation ;
  • le contrôle et le réglage du système de chauffage.

Pour réduire la facture de chauffage, il convient de changer de chauffage et de changer son ballon d’eau chaude ou sa chaudière à gaz ou à fioul par :

  • une pompe à chaleur,
  • une chaudière à granulés de bois,
  • un chauffe-eau thermodynamique ou solaire individuel,
  • un insert de cheminée,
  • un poêle à bois.

Un logement bien isolé signifie avoir moins de déperditions d’énergie qui se remarquent sur une facture de chauffage. Il faut donc bien isoler les combles, les murs, les fenêtres, les menuiseries et les planchers bas. Les travaux d’isolation sont généralement les premiers travaux à faire.

A lire   Comment réduire votre consommation d'énergie et de chauffage ? Les astuces pour économiser à la maison.

La ventilation de l’habitation n’est pas négligeable, car elle renouvelle la qualité de l’air et permet d’éviter l’humidité qui cause des maladies respiratoires. Pour ce faire, il est important d’installer dans son logement un système de ventilation mécanique (simple ou double-flux, hybride).

Après avoir installé le chauffage, il faut le piloter. Pour ce faire, il faut poser un thermostat programmable et un robinet thermostatique. Ces deux derniers vous permettront de faire des économies d’énergie de 15 %.

Quelles sont les aides à la rénovation énergétique ?

Pour aller dans le même sens que la transition énergétique, il faut opter pour une chaudière ou un chauffage à énergie renouvelable ou améliorer l’isolation de son logement. Pour financer ce type de travaux, il est possible de bénéficier de plusieurs aides. Nous vous citons ci-dessous quelques-unes d’elles.

MaPrimRénov’

Elle fait partie des aides majeures pour ce genre de travaux. Cette prime a été lancée pour la première fois en janvier 2020, et c’est l’ANAH qui la verse. Le montant de cette prime dépend essentiellement des revenus fiscaux du foyer.

Publicités

MaPrimRénov’ Sérénité

Cette aide, également de l’ANAH, permet de financer l’installation d’un système de chauffage, faire des travaux d’isolation ou des travaux de production d’eau chaude… Elle permet de financer jusqu’à 30 000 € de travaux et n’est destinée qu’aux foyers modestes : habitation principale de plus de 15 ans et l’amélioration de performance d’énergie de plus de 35 %.

La Prime Energie Monexpert

Cette aide est issue des CEE (Certificats d’Economies d’Energie). Elle permet de financer les travaux de rénovation thermique pour inciter les consommateurs à réduire leur facture de chauffage en réduisant leurs consommations énergétiques. Elle est destinée aux entreprises et aux particuliers qui possèdent des logements depuis plus de 2 ans, peu importe s’il s’agit d’une résidence secondaire ou principale.

A lire   Allocation carburant : La nouvelle aide ciblée touchera 50 % des Français en fonction de leurs revenus.

Le montant de cette prime dépend des travaux effectués, du niveau de ressources et de la situation géographique du logement, et il est versé après la fin des travaux.

La TVA à taux réduit

Pour les travaux de rénovation énergétique, il est possible de bénéficier d’un taux de 5,5 % de TVA sur la pose et le matériel. Le montant de cette aide est soumis pendant les travaux.

L’éco-prêt à taux zéro

Cette aide permet de pouvoir emprunter, sans payer d’intérêts, jusqu’à 50 000 € qui seront pris en charge par l’État. Il est possible de le faire auprès d’une banque et rembourser la totalité du montant emprunté sur 20 ans.

Publicités

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *