Connect with us

esport

Une victoire au tournoi HTC 2 VS 2 pour G2 shox et KennyS

Publié, il y a

, le

Un deuxième titre en peu de temps pour G2 ESPORTS lors d’un tournoi de deux jours à Bucarest en 2 vs 2 où les très bons joueurs Richard “shox” Papillon et Kenny “kennyS” Schrub ont remporté 20 000 dollars.

Lors du tournoi original 2 VS 2 de Bucarest en Roumanie le duo de choc a su s’imposer malgré des débuts difficiles contre Space Soldiers (0-2), obligeant la team G2 ESPORTS à affronter EnVyUs l’autre équipe tricolore comme à la DreamHack de Tours peu avant. Un combat intense qui mena donc à une victoire (2-0) pour G2 mettant donc terme encore une fois aux espoirs des joueurs d’EnVyUs qui n’arrivent toujours pas à s’imposer. Un troisième match compliqué face aux joueurs d’Heroic fut tout de même remporté par les français (2-0), puis dans la deuxième partie du tournoi un duel victorieux contre Faze Clan(2-0). La demie-finale se joue contre North et est gagnée de justesse (2-1). Le combat ultime se joue encore contre les joueurs de North mais avec une carte d’avance, il le remporte (2-0), concrétisant ainsi ce tournoi de la meilleure des manières pour les joueurs de G2 ESPORTS et malheureusement de la pire pour EnVyUs avec une dernière place…

Classement

Voici le classement à la fin de la compétition eSport avec la répartition des 50 000 dollars:

  • 1er – Richard « shox » Papillon et Kenny « kennyS » Schrub – 20 000 $ (G2 Esports)
  • 2e – Philip « aizy » Aistrup et René « cajunb » Borg – 10 000 $ (North)
  • 3e – Ismailcan « XANTARES » Dörtkardeş et Buğra « Calyx » Arkın – 5 000 $ (Space Soldiers)
  • 4e – Nikola « NiKo » Kovač et Håvard « rain » Nygaard – 5 000 $ (FaZe)
  • 5-6e – Aleksandr « s1mple » Kostyliev et Denis « seized » Kostin  – 2 500 $ (NaVi)
  • 5-6e – Jakob « JUGi » Hansen et Nikolaj « niko » Kristensen – 2 500 $ (Heroic)
  • 7-8e – Zainab « zAAz » Turkie et Julia « juliano » Kiran – 2 500 $ (Team Secret)
  • 7-8e – Vincent « Happy » Schopenhauer et Adil « ScreaM » Benrlitom – 2 500 $ (EnVyUs)

 

Commentaire

Amateur de jeux PC et surtout de CS:GO, je regarde régulièrement les tournois en direct et aime par la suite vous partagez les événements importants de l'Esport. Les nouvelles insolites font aussi partie de mes passe-temps.

esport

CSGO: Fnatic convaincant à l’ELEAGUE CS:GO Premier 2017

Publié, il y a

, le

Par

ELEAGUE CS:GO Premier 2017 Fnatic

 Depuis le 8 septembre dernier, l’ELEAGUE CS:GO Premier 2017 a débuté avec ses phases de groupes. Pour le moment, seuls les matchs du groupe A et B se sont déroulés, mais déjà le spectacle est au rendez vous pour cette grande compétition où la somme de 1 000 000 $ est mise en jeu.

Commençons par les matchs du groupe A qui ont pris place le 8 et 9 septembre. On y trouve les européens de FaZe Clan et nos français de G2 Esports. Il y a aussi les ukrainiens de Natus Vincere et enfin les australiens de Renegades. La première équipe à se qualifier pour la suite de cette ELEAGUE CS:GO Premier 2017 est FaZe avec deux victoires rapides face à RNG sur Mirage (16-9). Puis contre Na’Vi avec Inferno (16-6). La seconde team à aller en phase finale est G2 ! Après une défaite contre les slaves sur Inferno (10-16), elle se rattrape face à RNG (2-0) puis se venge lors d’un gros match en BO3 encore contre Natus Vincere (2-0), on notera tout de même un sacré ace à l’USP de la part du très bon Oleksandr “s1mple” Kostyliev. Natus Vincere doit rentrer à la maison avec une bonne victoire mais deux défaites. Quant à Renegades, cette équipe n’arrive toujours pas à s’imposer sur la scène internationale avec deux défaites expéditives.

ELEAGUE CS:GO Premier 2017 Renegades

Fnatic arrive à s’imposer face à mousesports et Immortals !

Place aux matchs du groupe B. Il est constitué des danois de North ainsi que les suédois de Fnatic. S’ajoute à celles-ci les brésiliens d’Immortals et enfin les européens de mousesports. L’équipe au logo de lion est la première à se qualifier avec une victoire en opposition avec les autres scandinaves sur Mirage (16-14) ,suivie d’une autre face à IMT sur Cobblestone et avec des prolongations (22-20) ! La seconde team à continuer la compétition est Fnatic. Après une petite défaite contre North donc, elle prend du poil de la bête contre mouz en BO3 (2-1). Le combat décisif se joue avec les lusophones et c’est une deuxième victoire (2-0). Immortals est étrangement déjà éliminée de l’ELEAGUE CS:GO Premier 2017 tout comme mousesports malgré de très bons résultats dernièrement.

Sources & crédits

Commentaire

Voir plus

esport

CSGO: FaZe Clan en force à l’ESL One: New York 2017

Publié, il y a

, le

Par

ESL One: New York 2017

Huit des meilleures équipes du monde s’affrontent à la “Big Apple” pour remporter la très belle somme de 125 000 $. Du 15 septembre à hier, les matchs de ce “Premier”, ESL One: New York 2017, ont fasciné les spectateurs du Brooklyn’s Barclays Center. Après de faibles résultats, FaZe Clan s’est enfin relancée.

Ce tournoi a commencé logiquement par les phases de groupe. Dans le groupe A, on trouve les brésiliens de SK Gaming et les américains de Cloud 9. Il y a aussi les ukrainiens de Natus Vincere et enfin nos français de la Team EnVyUs. Le groupe B est constitué par les européens de FaZe Clan et les nord-américains de la Team Liquid. De plus les dannois d’Astralis et les polonais de Virtus.pro sont présents. Nous allons parler du fabuleux parcours de FaZe. Cette équipe affronte pour commencer cette ESL One: New York 2017 la légende de VP. Sur Cache, le très bon Håvard “rain” Nygaard avec un KPR de 1.33 et ses coéquipiers s’imposent facilement. Le second match oppose cette team à l’énorme Astralis avec Inferno. Le scénario n’est guère différent avec une victoire rapide pour l’équipe du très performant Nikola “NiKo” Kovač et son ADR de 117.2. FaZe Clan est déjà qualifiée pour la suite de ce Premier avec deux combats impressionnants.

Faze Clan ESL One: New York 2017

FaZe Clan contre la Team Liquid: un duel de titans !

Place aux phases finales ! Pour la demi-finale, FaZe est opposé à C9 en BO3. La carte des anglophones est Mirage. Mais elle ne leur sourit pas vraiment (4-16). La carte des européens est Overpass. Elle fait preuve d’une énorme domination qui lui permet de participer à la grande finale (16-3). Ladislav “GuardiaN” Kovács est le meilleur de cette partie avec un Impact de 1.86. Ce dernier combat est très intéressant avec un match entre FaZe Clan qui propose un parcours sans faute et la Team Liquid qui monte en puissance ces derniers temps. C’est un duel en BO5 ! Liquid sélectionne Inferno et étrangement ces joueurs subissent une grosse domination (3-16). La map qui suit est Overpass, le combat est plus intense mais FaZe est quand même au dessus (16-14). La manche qui suit peut déjà être décisive et c’est le cas ! Mirage est une victoire de plus pour l’équipe au logo F rouge (16-4). Nikola ‘NiKo‘ Kovač est encore incroyable avec un Rating  de 1.74, il gagne aussi la médaille de cette ESL One: New York 2017. On déplorera par contre dans cette compétition une performance trop fragile de nV qui rentre à la maison avec deux défaites…

Sources & crédits

Commentaire

Voir plus

esport

CSGO: Les mousesports surprenants à l’ESG Tour Mykonos 2017

Publié, il y a

, le

Par

CS:GO, Esport, 2017, mousesports, ESG

Après des phases de groupe sympathiques, l’ESG Tour Mykonos 2017 nous propose ses phases finales où quatre très bonnes équipes s’affrontent. 120 000 $ sont mis en jeu pour le grand gagnant. SK Gaming est la grande favorite de ce tournoi mais c’est sans compter sur mousesports plus qu’impressionnante.

Ces phases finales  de l’ESG Tour Mykonos 2017 débutent directement avec les demi-finales du fait du petit nombre d’équipes présentes à cause des autres événements en cours. Le premier match accueille la “légende” polonaise de Virtus.pro face à la talentueuse équipe européenne de mousesports. Le combat se joue logiquement en BO3. La team de mouz a choisi Cache. Son adversaire arrive tout de même à prendre l’avantage (14-16). La map qui suit est donc celle de VP, et l’équipe sélectionne Overpasss. L’équipe au logo de souris se rattrape étrangement avec trop de facilité (16-6). La manche décisive se déroule avec Train. Le très bon Tomáš “oskar” Šťastný avec son KPR de 1.00 et ses coéquipiers s’imposent (16-14) et se qualifient pour la grande finale. L’autre demi-finale est constituée du géant brésilien SK Gaming contre les américains de la Team Liquid. Ces derniers sélectionnent Inferno. Les sud-américains doivent s’incliner face à un rival beaucoup trop en forme (12-16). La carte qui suit est celle de SK Gaming, mais malheureusement pour elle c’est le même scénario (10-16). Une défaite qui l’élimine de la compétition presque “trop tôt”. Le jeune Jonathan “EliGE” Jablonowski est le plus performant de cette partie avec un Impact de 1.52.

CSGO ESG Tour Mykonos 2017

SK Gaming et Virtus.pro s’affrontent pour la troisième place !

Avant la grande finale, un duel de titan s’annonce. VP en opposition avec SK pour une troisième place ! Les deux équipes ne veulent pas être au pied du podium. Malgré tout, qu’elles finissent troisième ou quatrième, la somme rapportée à la maison sera .. Les européens prennent Train mais perde cette carte (9-16). La carte des lusophones est Cobblestone mais subit le même sort (7-16). La manche décisive se passe dans Inferno. Logiquement SK Gaming écrase son adversaire et “remporte” la troisième place de l’ESG Tour Mykonos 2017João “felps” Vasconcellos est le meilleur de ce match avec un ADR de 93.9.

La grande finale arrive enfin et oppose “bizarrement” la Team Liquid à mousesports. Elle se joue de plus en BO5 ! Cobblestone est choisie par moue et lui sourie (16-8). Liquid préfère Inferno et ça se voit (16-5). Son adversaire part sur Train et cela fonctionne (16-9). Mirage est donc la map de la team au logo de cheval qui la gagne non sans difficulté (16-13). Le BO5 est désormais à 2-2.

La manche sur Nuke est forcément décisive et cette carte est largement maîtrisée par mousesports qui s’offre son premier grand titre et la très belle somme de 120 000 $ ! Tomáš “oskar” Šťastný est le meillleur joueur de ce dernier combat avec un DPR de seulement 0.56. C’est aussi le meilleur joueur de la première édition de ce tournoi.

Commentaire

Voir plus

Tendance