Connect with us
Accueil > Cine Serie > Valerian

Que vaut Valerian, le nouveau film de Luc Besson ?

Publié, il y a

, le

Valerian

Le film ” Valerian, la cité aux milles planètes ” sort aujourd’hui au cinéma. Retour sur l’amour de Luc Besson pour la BD de 1970, et verdict garanti sans spoiler.

Après Michael Bay et Christoper Nolan, c’est au tour de Luc Besson de proposer son blockbuster de l’été avec Valerian. Le réalisateur français propose un long-métrage coloré et inventif, mais qui n’est pas exempt de défauts. En effet, Luc Besson nous livre une épopée spatiale comportant certains clichés propres aux blockbusters. De la BD au film, le résultat est en demi-teinte, tantôt efficace par son rythme effréné et ses univers multiples, tantôt décevant par le manque de charisme de ses personnages.

Valerian,  La Cité des Mille Planètes,  Valerian La Cité des Mille Planètes, Luc Besson, Valerian critique, Valerian cinéma

Valerian n’a rien à envier à Hollywood

La super production de Luc Besson est, à ce jour, le film français le plus cher. Il aura coûté 197 millions d’euros ! De quoi faire rêver les futurs réalisateurs français : oui la France est capable de produire un film à gros budget aussi ambitieux (et lucratif) qu’Hollywood. C’est un tour de force que réussit Luc Besson, mais c’est aussi l’un des plus gros défauts de Valerian. On pourra reprocher au film de tenter d’imiter les grosses productions américaines. On y retrouve les clichés propres au genre : le jeu amoureux des deux héros, les petites punchlines bien senties, le schéma manichéen des méchants contre les gentils… Cependant, quelques notes d’humour viennent ajouter un brin de piquant au film. On retrouve la même fantaisie que dans Le Cinquième Élément, et Luc Besson n’a d’ailleurs pas manqué d’y faire plusieurs fois allusion. Pour ce qui est de Valerian, c’est un très bon film de divertissement : il en met plein la vue, les univers sont aussi variés que colorés. Il apparait comme le digne successeur du Cinquième Element, et c’est d’ailleurs le premier film d’une saga qui devrait durer dans le temps. Le reproche principal que l’on pourrait adresser à Luc Besson est que son film manque cruellement de scénario. On se laisse porter par l’histoire tout en sachant pertinemment comment se terminera le film.

Valerian : une bonne adaptation de Christin et Mézière

La bande-dessinée des années 1970 crée par Pierre Christin et Jean-Claude Mézières est une source d’inspiration que les réalisateurs n’ont pas manqué d’utiliser depuis plusieurs décennies, Star Wars et Le Cinquième Element en tête. C’est que ce space opéra fourmille d’idées futuristes, et c’est finalement étonnant qu’une BD sur le voyage dans l’espace n’ait pas été adaptée avant. C’est d’ailleurs un vieux rêve que réalise Luc Besson, qui souhaitait voir Valerian à l’écran car ce space opéra a bercé sa petite enfance. Le film est au cinéma en ce moment, n’hésitez pas si vous souhaitez en prendre plein les mirettes !