Connect with us
Accueil > People > Les Vacances des Anges 2

Les Vacances des Anges 2 : Kim Glow lynche la production après les violences de Vincent Queijo et Amélie Neten

Publié, il y a

, le

Kim Glow revient sur les violences qui lui ont donc été infligées dans Les Anges et Les Vacances des Anges 2 !

Alors qu’Astrid Nelsia affole les internautes avec une photo où elle est nue, Kim Glow, interviewée par Sam Zirah, est revenue sur les violences qu’elle a reçu depuis sa venue sur NRJ12. Souvenez-vous, dans Les Anges, la jeune femme avait été agressée par Vincent Queijo. Le jeune homme était ainsi descendu des escaliers en trombe. Puis, il avait gravement violenté Kim Glow en l’attrapant par les cheveux et la projetant avec violence contre le canapé. Avec force et méchanceté pure, la jeune femme avait été choquée. Dans Les Vacances des Anges 2, c’est Amélie Neten qui avait carrément mis un coup de poing au visage à Kim Glow. Faits étouffés par la production, Kim Glow les montre du doigt !

Les Vacances des Anges 2 Kim Glow

Kim Glow dénonce la production des programmes Les Anges et Les Vacances des Anges 2 !

Depuis son départ dans Les Vacances des Anges 2, Kim Glow en a gros sur la patate et en a assez de passer pour la méchante, tout ça pour sauver les fesses de la production. Avec Sam Zirah, la jeune femme est revenue sur les graves et très fortes violences de Vincent Queijo. Celle-ci soutient toujours ses propos et confirme donc encore et encore que Vincent Queijo a été violent envers elle. On se souvient que les candidats avaient tous contredits les propos de Kim, mais cela n’aurait-il pas été demandé par la production, pour qu’elle n’est aucun soucis de justice ? Pour Amélie Neten, la jeune femme affirme et confirme le coup de poing au visage qu’elle a reçu par Amélie. Seulement, elle a indiqué que c’est la production qui a évoqué à Kim Glow de ne pas porter plainte… Sous peine d’avoir des soucis avec le CSA. Lamentable de tous se mettre contre une seule personne, surtout quand il y a violence…

J’ai voulu porter plainte à Miami quand on m’a tapée. Mais je ne l’ai pas fait. Sinon la personne ne pouvait plus sortir du territoire”. A-t-elle évoqué concernant Vincent Queijo.

On m’a porté un coup au visage. Elle (Amélie) m’a frappée avec le poing. (…) On m’a fait comprendre que je ne devais pas porter plainte”.