Connect with us
Accueil > Jeux Video > Destiny 2

Tenez-vous prêts, la Bannière de Fer arrive ce mardi sur Destiny 2 !

Publié, il y a

, le

destiny 2 bungie activision fps

L’événement mensuel permettant aux gardiens d’obtenir des armes et des armures, à savoir la “Bannière de Fer”, arrive sur Destiny 2. Ce n’est même qu’une question d’heures puisque les hostilités débutent demain !

Les joueurs de Destiny 2 sont-ils à plaindre ? A priori, non ! Depuis son lancement le 6 septembre dernier, le dernier né des studios Bungie voit son contenu s’étoffer à vitesse grand v. Le FPS futuriste ne cesse en effet de s’enrichir en nouveautés, la plupart étant introduites par le biais de maintenances. On pense notamment à la coupure survenue le 25 septembre dernier et qui a permis d’introduire les trois factions du premier opus (l’Astre Mort, le Culte de la Guerre Future, la Nouvelle Monarchie). A peine deux semaines plus tard, Bungie réitère l’opération en annonçant cette fois-ci l’arrivée d’un nouvel événement sur Destiny 2 : la Bannière de Fer. Il débutera ce mardi 10 octobre à 11h et se terminera le 17 du même mois à la même heure.

Ce rendez-vous sera l’heure pour les Gardiens de repartir avec des armes et armures exclusives, remises en main propre par le Seigneur Saladin. Celui-ci débarque à la Tour et seuls les joueurs ayant terminé la campagne de Destiny 2 pourront lui rendre visite. C’est la seule condition à respecter pour espérer prendre part à la Quête de la Bannière de Fer. Et ce défi se traduira par des affrontements en PvP en 4 versus 4 et en mode de jeu Domination. Ceci étant un poil différent de Destiny premier du nom, qui lui optait pour des combats en 6 contre 6. A l’issue des parties, les joueurs repartiront avec des jetons de la Bannière de Fer. Ils seront à même de les échanger contre des équipements (aperçu via le tweet ci-dessous). Précisons pour finir que le niveau de lumière ne sera pas pris en compte lors de cet événement. Seul le savoir-faire primera, pas la puissance ! Rendez-vous demain matin pour le début des hostilités.

Sources & crédits