Connect with us
Accueil > Jeux Video > Assassin's Creed Origins

Le système de coffres d’Assassin’s Creed Origins est inspiré de Diablo 2

Publié, il y a

, le

assassin's creed origins ubisoft égypte antique bayek course de char chevaux

Ubisoft a fait le choix d’intégrer bon nombre d’éléments inédits dans Assassin’s Creed Origins. A commencer par le fameux système dit du “loot boxes”, une mécanique se rapprochant au plus près de celle présente dans Diablo 2.

Jouer la carte de l’originalité et de la nouveauté, c’est le défi que s’est lancé Ubisoft avec Assassin’s Creed Origins. Avec ce nouvel opus, l’éditeur français a voulu prendre des risques en intégrant bon nombre d’éléments inédits encore jamais vus dans la série jusqu’à présent. C’est le cas par exemple du mode éducatif Discovery Tour ou même des différents niveaux de difficulté. S’ajoute aussi à la liste un dispositif novateur qu’est les “loot boxes”. Entendez par là un système de coffres d’armes aléatoires. Cette composante RPG fera partie intégrante d’Assassin’s Creed Origins et offrira à chacun la possibilité de dégoter des équipements d’une certaine rareté contre de la monnaie virtuelle. Acquérir ces coffres magiques sera donc possible en se rendant chez le marchand du jeu, Reda. Une fonctionnalité censée rappeler celle d’un certain Diablo 2 et dont l’intégration a été justifiée récemment auprès d’EuroGamer par le directeur créatif du jeu, Ashraf Ismail.

Nous avons fait cela parce que nous avons remarqué, même deux ans en arrière, plusieurs types de joueurs. Il y a ceux qui vont dans une zone militaire, l’infiltrent, volent des objets et repartent peut-être avec des équipements uniques ou légendaires. Et puis il existe un groupe plus restreint de personnes qui s’intéressent quasi-exclusivement à l’économie, elles achètent et vendent des objets pour gagner autant d’argent que possible. Nous nous sommes dits qu’il s’agit d’une façon valide de jouer, cela fait partie de l’aspect RPG, alors nous les laissons jouer à l’économie. C’est une façon d’acheter les objets uniques du jeu.

Concrètement, ces déclarations signifient que quiconque voudra s’armer d’un bouclier, d’une épée ou autre arme quelconque de façon aléatoire, pourra le faire en déboursant simplement son or. Des propos qui visent donc à rassurer ceux qui pensaient qu’Ubisoft gagneraient de l’argent par le biais de ces “loot boxes”. Et auquel cas, il restera toujours la manière classique à savoir de jouer normalement à Assassin’s Creed Origins pour s’emparer de ces précieux objets. Bayek ouvrira ces jolis coffres à compter du 27 octobre prochain sur PS4, Xbox One et PC.

Sources & crédits