Connect with us
Accueil > Jeux Video > PU Battlegrounds

PUBG : le premier jeu non-Valve à atteindre le TOP 2 Steam

Publié, il y a

, le

PUBG, PlayerUnknown's Battleground, PU Battlegrounds, Steam, record

C’était déjà un record que PUBG atteigne en seulement quelques mois d’accès anticipé le Top 3 des jeux Steam en terme de pic maximal de joueurs simultanés. Mais pour la première fois depuis longtemps un jeu non-Valve a dépassé CS:GO.

Alors que PlayerUnknown pense déjà à son prochain projet vidéoludique, PUBG continue son ascension au sommet. En bientôt 5 mois, le jeu de Battle Royale a dépassé les 6 millions de ventes. Il s’agit certainement là du succès le plus fulgurant depuis le lancement des accès anticipés sur Steam. Mais PUBG a fait encore plus fort. En effet, on pensait que CS:GO et DOTA 2 ne pourraient jamais être détrônés de leur place dans le classement Steam. Mais ce week-end, PlayerUnknown’s Battlegrounds a atteint un nouveau record en terme de joueurs simultanés. 611.676 est le nombre de joueurs à avoir joué au même moment à PUBG. A côté de cela, CS:GO était à 544.358 joueurs et DOTA 2, toujours à la première place, comptait plus de 850.000 joueurs connectés en même temps.

PUBG, PlayerUnknown's Battleground, PU Battlegrounds, Steam, record

Bien sûr, si l’on regarde les records globaux, PUBG est encore loin de pouvoir dépasser CS:GO, et ne parlons même pas de DOTA 2, qui lancera bientôt son propre jeu de cartes. Le record établi par CS:GO est de 850.000 joueurs enregistrés simultanément. C’est quasiment 250.000 de plus que le dernier record en date de PU Battlegrounds. Mais le jeu de Battle Royale ne semble pas vouloir s’essouffler. Beaucoup de fonctionnalités et de nouveautés vont être intégrées au jeu dans les mois à venir. Et en plus de cela, il faut noter que CS:GO et DOTA 2 sont exclusivement joués sur PC (même si CS:GO est sorti sur la précédente génération de consoles). Au contraire, PUBG compte encore se développer sur Xbox One et avec une version optimisée pour la prochaine Xbox One X.

Sources & crédits