PewDiePie a été accusé d'anti-sémitisme par Disney suite à de nombreuses références nazis au cours de ses dernières vidéos.

PewDiePie n'en est pas à sa première vidéo controversée, mais celle-ci a sonné le glas de son partenariat avec Disney. Le 11 janvier, le jeune youtubeur Suédois target="_blank">a publié une vidéo dans laquelle il présente le site Fiverr. Ce site permet de rémunérer des acteurs partout dans le monde afin que ceux-ci postent des petites vidéos selon les demandes de l'utilisateur. Le problème c'est que PewDiePie avait demandé à 2 indiens de faire une vidéo dans laquelle ils dansaient avec un panneau "Death to all Jews" (Mort à tous les Juifs)...  ce qu'ils firent. Une plaisanterie qui n'a pas été du goût de tout le monde étant donné que la vidéo a été censurée (actuellement celle-ci est passée en privé sur Youtube). PewDiePie avait alors expliqué avoir voulu tester les limites du site, avouant dans sa vidéo qu'il ne s'attendait pas à ce qu'ils le fassent vraiment.PewDiePie renvoyé de chez Disney pour anti-sémitisme

Ce n'est malheureusement pas la première fois que le youtubeur fat intervenir des références nazis explicites dans ses vidéos.

Selon le Wall Street Journal, le youtubeur a déjà fait apparaître 9 références au nazisme au cours de ses vidéos (des images de croix gammées ou des références antisémites).

Un porte-parole de Maker Studios a notamment annoncé:

« Bien que Felix (ndlr: PewDiePie) ait bâti son succès sur le fait d’être provocateur et irrévérencieux, il est à l’évidence allé trop loin dans ce cas et les vidéos qui en ont résulté ne sont pas appropriées (à Disney)."

En effet, PewDiePie multiplie les provocations depuis décembre, il avait utilisé le mot « nigger » (nègre) dans l'un de ses vidéos, avait prank en accusant Youtube de ne plus mettre ses vidéos en avant et menaçait alors de fermer sa chaîne. Il avait également vu son compte Twitter brièvement suspendu en septembre à cause d'une mauvaise blague, après avoir fait une fausse allégeance à l'État Islamique.

Sources & crédits