Connect with us

Publié, il y a

, le

Le youtubeur Pew Die Pie a récemment refait parler de lui sous un mauvais jour. Il a en effet utilisé des insultes racistes au cours d’un live sur PU Battlegrounds. Suite à cela, le studio Campo Santo a décidé de faire valoir ses droits d’auteur sur une vidéo du youtuber en signe de protestation.

PU Battlegrounds ne compte pas que des anges parmi ses milliers de joueurs. Au cours d’un live sur le jeu, PewDiePie a en effet proféré des propos racistes. Malgré des excuses publiques, cette récidive du youtubeur a failli être la dernière. Le studio en charge du jeu Firewatch s’est en effet exprimé contre le youtubeur suite à ses propos. PewDiePie avait réalisé une vidéo sur le jeu du studio Campo Santo. Le studio ne souhaitant plus être lié à la chaîne du youtuber a fait valoir ses droits DMCA sur cette vidéo. Un cas unique qui remet en questions les relations entre Youtubers gaming et développeurs. En effet, les règles de youtube sont claires: au bout de trois plaintes DMCA, la chaîne du youtuber est supprimée. Un véritable cauchemar pour ceux qui vivent aujourd’hui de leurs vidéos. Ce cas montre en effet un usage abusif des droits DMCA qui pourrait mettre en danger les vidéastes gaming sur la plateforme de Google.

PewDiePie Campo Santo

PewDiePie indique en effet que cette intervention de Campo Santo est une attaque personnelle, et non une intervention en lien avec les droits d’auteur.

PewDiePie présente la situation et la relation entre les youtubers, streamers et studios de développement. En prenant notamment l’exemple de PU Battlegrounds, il indique que le jeu n’aurait jamais atteint son succès sans les streamers et les youtubers. Les deux partis savent donc que la publication de vidéos sur le jeu apportera forcément beaucoup aussi bien aux streamers / youtubers qu’aux studios. PewDiePie explique ainsi que, grâce à une utilisation plus ou moins abusive des DMCA, un studio se retrouve dans la situation où il peut imposer sa loi auprès des youtubers.

Dans le cas de Firewatch, PewDiePie avait reçu le droit de proposer du contenu monétisé sur le jeu sans condition, mais ce ne sera pas forcément le cas de tout le monde. L’utilisation abusive des DMCA peut entraîner une situation où le studio de développement imposera son contenu au vidéaste sous la menace d’un report.

Les propos racistes du youtuber sont inexcusables, et étant donné qu’il avait provoqué la polémique il a accepté de supprimer la vidéo de Firewatch sans discuter, mais il indique qu’il aurait pu faire valoir ses droits devant la justice. Il a notamment exprimé sa déception face à l’utilisation faite des droits d’auteur par Campo Santo.

“I think these laws are important to protect artists’ work and protect what they do and that’s why I think it’s really dangerous to make these sort of claims and do these sort of copyright claims for no real valid reason.”

“Je pense que ces lois sont importantes pour protéger le travail des artistes et protéger ce qu’ils font et c’est pourquoi je pense qu’il est vraiment dangereux de faire ce type de réclamations et de faire ce type de revendications de droits de propriété sans raison valable”.

Sources & crédits

Rédacteur et correcteur en chef sur zone-actu.com . Je baigne dans le gaming depuis que je suis tout gamin, ça a commencé avec la Megadrive puis SNES et je suis passé de la SNES à la Playstation et au PC. J'ai notamment une bonne collection de magazines PC-Jeux et Joystick dans le placard que je feuillette parfois. J'écris sur à peu près tous les sujets, Jeux Vidéo, People, Girlfy, Japan, Insolite, Sports, Foot, Ciné-Série.