Mei's Butler est un shojo trop méconnu édité par Shûeisha au Japon et Glénat en France retraçant l'histoire de majordomes et de demoiselles riches.

Je vais vous présenter Mei's Butler, un manga sorti il y a déjà plusieurs années, plus précisément, il a commencé sa publication en 2006 au Japon et en 2010 en France aux éditions Glénat, le manga comporte 20 tomes et la série est terminée.

Il s'agit du manga "Mei's Butler" ou en VO "Mei-chan no Shitsuji", un shojo de Miyagi Riko racontant l'histoire de Mei Shinonome, jeune fille venant d'une famille plutôt pauvre gérant un restaurant de ramen qui vient de perdre ses parents dans un accident de la route. Alors qu'elle se retrouve seule, un jeune homme du nom de Rihito se présente à elle, il l’appelle "mademoiselle" et dit être son majordome. Mei va apprendre que son père était en fait le fils aîné d'une famille extrêmement riche dont elle se retrouve seule héritière. Elle va alors suivre son majordome dans une école prestigieuse pour jeunes filles de bonnes familles et va devoir apprendre à agir comme la riche héritière qu'elle est désormais. La relation avec son majordome Rihito va d'ailleurs évoluer bien plus que ce qu'elle ne devrait être...

mei-chan-no-shitsuji

Un manga plutôt méconnu mais pourtant très bien écrit !

Alors que la plupart des shojos sont destinés à de très jeunes filles, celui-là peut clairement être apprécié par un public plus âgé. Son histoire ne se résume pas qu'à une histoire d'amour à l'eau de rose, beaucoup d'obstacles attendent Mei dans ce monde où l'argent occupe les pensées de tous. Rien ne sera si facile et le scénario sait tenir le lecteur en haleine tout le long. Un drama a d'ailleurs été réalisé en 2009 sous le nom de la série originale, bien que quelques éléments changent par rapport au manga, il reste assez fidèle à l'histoire.

Je le recommande vivement, histoire réellement prenante et le style de dessin est très bon, vraiment agréable à lire !

[themoneytizer id=8673-25]