Connect with us
Accueil > People > Musique > Je ne me vois pas briller

Jul a vendu près de 90000 exemplaires de Je ne me vois pas briller

Publié, il y a

, le

Jul Je ne me vois pas briller, Jul nouvel album, Jul Je ne me vois pas briller ventes

Artiste le plus contesté du rap game ces dernières années, Jul est aujourd’hui revenu avec un nouvel album. Toujours dans la même veine, autotune à foison. Maintenant, est-ce un coup de génie ou le pire album de tous les temps ? Chacun son avis.

Je ne me vois pas briller est donc le nouvel album de Jul. Disponible depuis le 30 juin 2017, il vient donc de terminer sa 3ème semaine de vente. Et tenez vous bien, on parle en effet de près de 90 000 exemplaires, exactement 88 894, une information relayée par le compte twitter Vrairapfrançais. Effectivement c’est un énorme succès, qui n’empêchera pourtant pas une énorme partie des auditeurs de rap français de le détester. Un gros album, que ce soit sur le nombre de titre ou de featuring. Il est sorti pile une semaine après La Vraie Vie, dont on retrouvera bientôt la seconde partie.

Jul Je ne me vois pas briller, Jul nouvel album, Jul Je ne me vois pas briller ventes

Jul et ses amis dans Je ne me vois pas briller

La tracklist compte donc 24 titres, un nombre assez important par rapport aux coutumes du milieu. La voici :

1-Qui sait

2-Je ne me vois pas briller

3-Saoûlé

4-Va te faire foutre

5-Beely

6-C’est pas ma faute

7-Full option (feat Le Roi Luciano)

8-Ça rêve

9-Ma jolie

10-Je suis resté le même

11-Le 46 de Rossi

12-À la cité

13-Monde violent

14-Survêt du Milan (feat Moubarak)

15-Mon tiek ti amo (feat Norey Fz)

16-Y’a plus de doute

17-Comment te dire

18- Cagoulé (feat Kalash Criminel)

19- Vendetta

20- La zone (feat Hors Ligne)

21- Je ne joue pas les thugs

22- Flêcheur fou

23- Quand on est pas là (feat Ger)

24- Tout va bene

Une tracklist assez imposante si ce n’est presque lourde. Sur le simple aperçu avec le nom des titres, les thèmes sont toujours les mêmes et l’écoute de l’album le confirme.

Des featurings en pagaille

Pour Je ne me vois pas briller, Jul a coopéré avec un grand nombre d’artistes. On verra donc : Ger, Hors Ligne, Norey Fz, Moubarak, Le Roi Luciano et enfin Kalash Criminel. Effectivement à la lecture de ces noms, un seul ressort vraiment du lot : Kalash Criminel. Pour le coup, Jul sort de son confort à base d’autotune pour venir sur un rap plus adapté à Kalash Criminel. Néanmoins, un détail qui en repoussera plus d’un, dont moi : l’instrumental. Des sonorités trop exotiques et trop rythmées qui nous emporte dans un trip assez spécial donc pas du goût de tout-un-chacun.
Finalement, un album toujours dans la même veine. De plus, les fans continueront à adorer, les haters continueront à détester.

Sources & crédits

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *