Endless Space 2 est le protégé d'Amplitude. Mais que donne ce jeu de stratégie en tour par tour ? Voici notre test.

Disponible en early access, Endless Space 2 montre un nouveau visage et un titre plutôt ambitieux. Sur fond d'enjeux politiques tumultueux, Endless Space reprend une mécanique proche de la très célèbre saga des Civilization. Votre but : assurer l'ascension de votre peuple et pérenniser son développement. Sur la base d'un premier opus plus que mitigé, Endless Space 2 fait peau neuve et présente de remarquables améliorations tant dans l'aspect visuel que dans le contexte politique dans lequel le joueur évolue. Dans cette immensité, vous allez devoir jouer les leaders charismatiques et faire face à de nombreux événements contextuels qui auront un impact sur votre place au sein de la galaxie. Choisir d'accueillir des immigrés, abroger certaines lois... dans Endless Space 2 chacune de vos actions aura un impact sur votre environnement et sur le rayonnement de votre colonie.

Embarquez pour un 4X avec Endless Space 2

 

Avec une mécanique 4X bien huilée (« eXplore, eXpand, eXploit and eXterminate", traduisé exploration, expansion, exploitation et extermination), Endless Space 2 se place sur un marché bien connu des amateurs et se démarque grâce à la gestion de ses héros.

Alors pour survivre, un kebab et un couteau ?

La partie démarre et nous nous retrouvons donc sur notre planète natale avec un vaisseau d'exploration et un autre de colonisation, tout deux prêts à partir étendre nos frontières ainsi que notre renommée.

Comme d'habitude, Endless Space 2 vous demandera de vous développer en construisant des bâtiments, augmenter la technologie via des recherches, repousser les pirates tout en évitant de se faire envahir par les autres races, et le tout en colonisant de nouveaux secteurs stellaires.

Les ressources diplomatiques et/ou vitales sont également bien présentes dans le jeu puisqu'on retrouve la nourriture, la production, la science, la satisfaction, la brume (qui remplace ici l'énergie ou l'or) et l'influence qui permet d'utiliser les actions diplomatiques et politiques.

Le tutoriel est vivement conseillé pour les nouveaux joueurs.

Une multitude de possibilités offrant une expérience de jeu illimitée !

Pour l'heure, six factions majeurs sont mises à disposition sur un total de huit prévues. Chacune d'entre elle dispose de spécificités propres permettant ainsi aux joueurs de varier leur expérience de jeu d'une faction à une autre.

  • Les Cravers sont l'incarnation d'une peuple d'insectes développés. Axé sur la guerre, ce peuple ne connait pas la paix et utilise l'intégralité des ressources que les planètes leur octroient, ceci jusqu'à épuisement de l'astre. Ils sont, de ce fait, dans l'obligation perpétuelle de coloniser de nouvelle planète. Leurs vaisseaux sont moins coûteux et beaucoup plus importants.
  • Les Vodyani, véritables fanatiques religieux, ont été littéralement sauvé par la technologies des Endless. Ils ont la particularité de drainer les ressources vitales et matériels des populations colonisées depuis leur vaisseaux-arches.
  • Les Sophons ont la particularité d'être d'excellents scientifiques à défaut d'être de grands guerriers. Aidé par leur technologie, cette faction a la possibilité d'espionner le développement des autres civilisations. De plus, elle obtient d'énormes bonus sur les technologies non-découvertes.
  • Les Lumeris sont des marchants pacifiques. Ayant comme obsession la Brume (monnaie du jeu), ils se servent allègrement de leur richesse afin de coloniser des planètes qu'ils utilisent comme filiales ou comme simple marchandise à vendre auprès des autres empires.
  • United Empire s'est développé autour de flottes colonisatrices Mezari sur un monde riche en ressources. La faction est focalisée sur l'économie et sur l'influence qu'elle puisse des autres factions. L'Empire est polyvalent industriellement et militairement.
  • Horatio était un milliardaire excentrique, lassé de son quotidien de noble sur l'Empire. Dès lors, il décide partir à la conquête d'une planète afin de s'autoproclamer Empereur. Il profita des avancées technologiques et pharmaceutique afin d'améliorer sa longévité et de créer sa propre vision du canon physique parfait. Après quelques décennies d'expérimentation, il établit un programme de clonage pour créer sa propre armée et dominer la galaxie.

Embarquez pour un 4X avec Endless Space 2

 Des enjeux politiques d'une importance capitale

Ainsi, selon la faction sélectionnée, la politique varie énormément et des événements surviendront. De ce fait, des lobbys écologiques ou militaires peuvent apparaître venant bousculer les mentalités de votre colonie et de votre politique.

En effet, votre peuple est intelligent et soucieux de son bien être, si une menace gagne vos frontières, vos gens gagneront en militarisme, à l'inverse un mouvement pacifique peut apparaître si une guerre dure trop longtemps.

Chaque race est marquée par une histoire qui lui est propre, et c'est pourquoi des missions surviendront lors de votre partie pour vous aider à construire l'histoire de votre propre civilisation.

Immergez vous dans un univers spatial bien réalisé.

Les graphismes sont très bons et la bande sonore complète parfaitement le jeu. Amplitude Studios a toujours eu la patte pour créer des atmosphères immersives. La direction artistique gagne en puissance et offre de très bons artworks venant illustrer l'univers.

Embarquez pour un 4X avec Endless Space 2

Un 8/10 qui promet au moins un 9 !

Endless Space 2 a tout pour réussir. C'est pourquoi, aujourd'hui je lui donne un 8/10. Actuellement en early access, beaucoup de choses restent à peaufiner et à améliorer.

Les factions mineures, contrôlées par l'IA, ne sont pas assez présentes et la galaxie paraît vraiment vide à l'exception de vos propres structures, et des événements occasionnels qui surviennent sur votre territoire. Les pirates, supposés pallié à ce point, ne sont pas réellement impactant.

Toutefois, nous sommes intimement persuadés qu'Endless Space 2 marquera les esprits et réservera encore de nombreuses surprises jusqu'à sa version finale.