Connect with us
Accueil > Jeux Video > esport > CS:GO

CSGO: G2 ESPORTS s’explique sur la PGL Major Kraków 2017

Publié, il y a

, le

CS:GO, eSport, 2017, PGL, Kraków

 G2 ESPORTS a beaucoup déçu ses fans lors de la PGL Major Kraków 2017. Effectivement, la meilleure équipe française actuelle n’a même pas su se qualifier pour les phases finales de cette grande compétition. Le capitaine de cette team Richard “shox” Papillon s’explique sur la performance de sa team lors d’une interview pour un site d’actualité gaming.

La première question qui lui est posé est : Peux-tu revenir sur les phases de poules ? Le joueur français répond que c’est énervant, décevant… Mais que le constat est clair, l’équipe n’avait pas le niveau. Avec deux victoires compliqués contre des équipes qui ne passent pas les phases de poule et trois défaites rapide face à des teams qui vont en phases finales, G2 ESPORTS comprend qu’il leur manque quelque chose. Une autre question est : Quel était votre objectif pour ce Major ? La réponse est nette et précise, l’objectif de base pour l’équipe de Kenny “kennyS” Schrub était d’aller en phase finale pour obtenir le statut de “légende”. La team veut ce statut pour éviter les qualifications aux prochains Major qui sont mauvaises pour la préparation. Malheureusement, les joueurs n’ont pas atteint les phases finales.

CS:GO : G2 ESPORTS s'explique sur la PGL Major Kraków 2017

G2 ESPORTS va trouver une nouvelle méthode pour être plus constant et rivaliser avec les meilleures équipes du monde…

Qu’avez-vous changé dans votre jeu pour battre Na’Vi ? Cette question nous intéresse car G2 ESPORTS était vraiment mal en point lors de ce match. Heureusement, ils ont fait un énorme comeback. Le capitaine dit que Natus Vincere jouait passivement sur Overpass lors de l’ESL One: Cologne 2017. Donc ils ont travaillé une stratégie pour le Major. Un des problèmes qui se pose pendant le combat est le skill d’un certain joueur, Oleksandr “s1mple” Kostyliev qui fait mal à la formation tricolore. Un autre souci se pose car le capitaine de G2 n’arrive pas à trouver le repère pour flash un BP pendant deux rounds. Heureusement, après avoir réglé ses pépins G2 ESPORTS gagne le match. Le niveau actuel de la scène ? Toutes les équipes peuvent prendre une carte à tout le monde. Le niveau est très élevé, mais depuis quelques temps ce n’est plus le skill individuel qui l’emporte mais le jeu en équipe. Pour le mot de la fin, toute l’équipe va se remettre en question et trouver une nouvelle stratégie pour être plus constant et ne plus décevoir ses fans.

Sources & crédits