Connect with us
Accueil > Jeux Video > Call of Duty WW2

Call of Duty WW2 sera extrêmement gore

Publié, il y a

, le

Si on en croit ESRB (Entertainement Softare Rating Board), en charge des notations PEGI aux États-Unis, le côté flippant des zombies de Call of Duty WW2 devrait être renforcé par le côté extrêmement gore du jeu.

L’ESRB permet souvent de récupérer des informations en avance grâce à son site internet qui répertorie les notations et la raison de ces notations. Ce fut déjà le cas pour Resident Evil 7, cette fois c’est Call of Duty WW2 qui est concerné. Si on en croit le Sledgehammer Games, Call of Duty WW2 devrait proposer une expérience cinématographique comme Il faut sauver le Soldat Ryan. Une référence filmique qui ne manque pas de jus de framboise et d’images choquantes dans la scène du Débarquement. Pas étonnant donc que l’ESRB nous parle de décapitations ou de démembrements.

“Il s’agit d’un FPS dans lequel les joueurs assument le rôle d’un soldat américain à travers la campagne alliée en Europe pendant la Seconde Guerre Mondiale. Les joueurs utilisent des mitrailleuses, des fusils de chasse, des lance-roquettes et des explosifs pour tuer des soldats ennemis; certaines attaques d’armes entraînent une décapitation et / ou un démembrement, laissant les taches de sang et les parties du corps au sol. Les combats sont frénétiques et accompagnés de tir réalistes, de cris de douleur et de grandes explosions. Les cinématiques décrivent également des cas de violence: un prisonnier tué d’une balle dans la tête à bout portant; des soldats ennemis se suicidant pour éviter la capture. Les mots “f ** k” et “sh * t” sont entendus dans les dialogues. “

Le plus choquant dans tout ça reste bien entendu le fuck et shit mis en évidence à la fin du commentaire bien entendu. Tout ça laisse présager un beau programme. Call of Duty WW2 semble extrêmement mature et il ne serait pas étonnant que les autres structures du type d’ESRB censurent ce jeu dans des pays tel que l’Australie.

Sources & crédits