Connect with us
Accueil > People > Emission > Les Anges 8

Aurélie Preston (Les Anges 8) témoigne sur le réseau de prostitution

Publié, il y a

, le

Les rumeurs autour de la prostitution dans la télé-réalité sont sur toutes les lèvres actuellement depuis les révélations de Jeremstar. Aurélie Preston, ex-candidate de Les Anges 8, s’est récemment exprimée et affirme avoir reçu des propositions de la part d’une candidate. “On m’a proposé de me prostituer“.

Aurélie Preston a récemment répondu aux questions de VSD suite aux récentes révélations de Jeremstar. Le blogueur a mis un énorme coup de pied dans la fourmilière, si bien que le web est dans tous ses états. De nombreux noms connus sont ressortis autour de ces rumeurs. Adixia a notamment confirmé ces rumeurs de prostitution récemment sans pour autant citer de nom. C’est maintenant la jeune Aurélie Preston, qui a participé à l’émission Les Anges 8, qui s’exprime sur le sujet. Celle-ci affirme qu’avant de se lancer dans la télé-réalité, elle n’avait jamais entendu parler d’un tel réseau. Seulement, après un tournage, une des collaboratrices de la mère maquerelle pointée du doigt par Jeremstar lui aurait proposé de se prostituer.

VSD. Comment a-t-on essayé de vous recruter ?


Aurélie Preston (Les Anges 8). 
Je me suis retrouvée avec cette candidate en tournage et à la suite, on avait sympathisé. Elle m’a dit : “Ma poule, ça te dirait qu’on parte toi, moi, des copines et des garçons à Ibiza ?”. C’était cet été. Pour moi, il s’agissait d’un voyage entre amis. J’étais célibataire, donc je lui ai demandé une photo du mec. Elle m’a envoyé le profil Facebook et le mec était marié, c’était n’importe quoi. J’ai senti les embrouilles.

VSD. Combien d’argent cette candidate vous avait-elle proposé ?


A.P. Elle ne m’en avait pas proposé directement. Elle m’avait dit que si son pote me kiffait, il me gâterait, qu’il me donnerait de l’argent, qu’il me paierait une veste en python ou une rolex, ce que je voudrais. Mais moi, ça ne m’intéressait pas.

VSD. Tout était payé sur place et le billet aussi ?


A.P. 
Ah oui ! Elle m’avait dit : “Envoie-moi ton passeport que je te prenne ton billet, bébé. T’inquiète pas, tu n’as rien à dépenser.” Je lui avais répondu : “Je ne comprends pas, si c’est un voyage entre amis, c’est à moi de payer mon billet.”. Mais elle refusait. J’ai compris que c’était de la prostitution parce que, à partir du moment où je ne lui ai plus répondu, elle m’a harcelée. Elle m’a clairement expliqué que si je ne venais pas pour son soit-disant copain, qui à la base était son client, et bien, je lui faisais perdre toutes ses vacances à Ibiza et tout le reste. Une nuit, elle m’a envoyée une soixantaine de Snap, des notes vocales qui s’effacent au fur et à mesure, jusqu’à 5 h du matin.

Aurélie Preston affirme ensuite que cette candidate lui a proposé une nouvelle fois de participer à ce type de voyage, mais la jeune femme a à nouveau refusé.

VSD. Avez-vous peur de révéler son identité ?


A.P.
 En fait, je ne sais pas à qui je m’adresse. La personne est prête à tout et je ne veux pas avoir de problèmes. Je fais de la musique à côté, j’ai mis les sous que j’ai gagnés dans la téléréalité de côté pour ça et je ne veux pas que mon image soit associée à ce genre d’histoires. Je veux qu’on comprenne que bien qu’on m’ait proposé de me prostituer, j’ai refusé.

Retrouvez l’interview complète sur VSD.fr.

Sources & crédits