Connect with us
Cine Serie

13 Reasons Why Saison 1 Episode 1 : Le début du cauchemar

Publié, il y a

, le

13 reasons why

Arrivée depuis peu sur Netflix, 13 Reasons Why est LA série du moment. Voici le premier épisode résumé rien que pour vos beaux yeux.

La série de Netflix se déroule dans une petite ville des Etats-Unis. Les premières images ouvrent sur les couloirs d’un lycée, rien de bien original. En revanche, la fille morte qui brise le quatrième mur et vient te parler de son suicide, ça l’est déjà plus. Le titre prend très vite son sens : 13 reasons why pour les 13 raisons qui l’ont poussé au suicide. Tout au long de l’épisode, et de la série, Hannah Baker va s’adresser directement aux personnes qui l’ont poussé à commettre l’irréparable. Et comment ? À travers des cassettes audio, dont chacune est dédiée à une personne qui l’a marquée. Il y a d’ailleurs un clin d’oeil subtil : 13 épisodes correspondent aux 13 acteurs de son malheur, et donc aux 13 faces des cassettes enregistrées.

Cassette 1, face 1.

La série plante rapidement le décor. Après avoir suivi Clay, le personnage principal, à travers les couloirs du lycée, on rencontre un à un les autres personnages : Courtney, la fille populaire et première de classe, Tyler, l’émo un peu bizarre, Tony, le bad boy… et Hannah, la nouvelle fille arrivée en ville. La série va sans cesse faire des allers-retours entre passé et présent. La lycéenne sera tantôt dans les souvenirs de Clay, tantôt dans le récit qu’elle nous conte.

Thirteen reasons why

En rentrant chez lui, Clay trouve un colis à son nom sur le pas de sa porte. Il y trouve une boite à chaussures dans laquelle se trouvent 6 cassettes audio et une carte. Clay dégote donc une vieille auto-radio poussiéreuse pour les écouter, et là : surprise ! C’est Hannah Baker, la jeune fille décédée il y a quelques jours. Elle a enregistré ces cassettes pour expliquer son geste et rétablir de nombreuses vérités. Il y a deux règles à suivre : tout écouter, puis passer la boîte à la prochaine personne mentionnée dans les cassettes. Clay va donc écouter chacune des cassettes, et grâce à la carte fournie, il se rendra d’un lieu à l’autre sur son fidèle destrier : son vélo.

Reason number 1 : Justin.

Clay va donc se rendre aux différents endroits indiqués par Hannah. Première destination : la maison d’Hannah. Flash-back sur une fête organisée en l’honneur de Kat, une amie quittant le lycée pour entrer à l’université l’année prochaine. Hannah y rencontre Justin, qui lui tapera méchamment dans l’oeil. Les jours passent et après quelques sourires et regards, les deux adolescents échangent leurs numéros de téléphone. Ils se donnent rendez-vous un soir dans un parc pour enfants. Ils jouent sur les différents jeux et toboggans. Le souvenir de son premier véritable baiser est mémorable, n’est-ce pas ? On se souvient précisément de l’endroit et de la personne.

C’est aussi le cas pour Hannah. Pendant que celle-ci descend le long du toboggan, en robe, Justin prend une photo d’elle alors qu’elle a les jambes légèrement écartées. Le lendemain, charrié par ses amis, Justin laisse courir le bruit qu’il est allé bien plus loin qu’un baiser, et montre la photo comme preuve. Un ami mal intentionné s’amuse à l’envoyer à tous ses amis. Celle-ci va faire le tour du lycée, et bientôt le beau souvenir d’Hannah va se ternir. Dès lors, la rumeur qu’elle est une fille facile se répand. C’est de cette première rumeur que découleront tant d’autres, fausses ou exagérées.

Et voilà ! Hannah a eu son premier baiser, et s’est faite trahir par Justin, son premier amour. Elle aura alors cette sale réputation qui lui collera à la peau toute l’année, et ce n’est que le début.

Thirteen reasons why

Un angle différent pour un épisode pilote réussi.

La série paraît assez similaire à tant d’autres romans et films pour adolescents. Pourtant la série de Netflix, adaptée du roman de Jay Asher, choisit un angle atypique : le suicide. C’est un sujet grave et peu, voire, non abordé dans les teen-movies et autres divertissements destinés aux adolescents. 13 Reasons Why aborde certes les tribulations amoureuses d’une jeune fille, mais sa force réside dans son pouvoir de réflexion. Chaque épisode donne à penser au spectateur. Mes actions ont-elles engendrées l’irréparable, sans même le savoir ? Etiez-vous populaires ou plutôt discrets au lycée ? Est-ce que vous étiez du genre à vous moquer du mec qui était nul en sport ou la petite boutonneuse toujours dans ses bouquins ? On se rend compte de l’énorme impact qu’une seule petite remarque, qu’une main tendue, peut faire.

Ainsi, à peine terminée on parle déjà d’une suite de 13 Reasons Why. Et vu les théories de fans qui fleurissent et cette grande discussion sur le suicide qu’elle a provoquée, Netflix ne va probablement pas se faire prier ! D’autant plus que la série sent bon l’âge d’or des teen-movies, notamment avec une B.O de qualité. On en redemande !