Connect with us

Accueil > Jeux Video > PC > Paris Games Week 2017

PGW 2017 : Call of Duty WW2, Star Wars Battlefront 2,… ce qu’on en a pensé

Publié

le

Call of Duty WW2 Battlefront 2 PGW 2017

Bien d’autres hits majeurs ont pu être découvert au cours de la PGW 2017. Call of Duty WW2, Star Wars Battlefront 2, Far Cry 5, … ils sont nombreux et on vous en parle rapidement dans cet article.

Il n’y a pas que Detroit Become Human, Need For Speed Payback, The Inpatient ou encore Forza Motorsport 7 qui ont été testés lors de la PGW 2017. D’autres jeux vidéo ont pu être découverts par nos soins. Parmi eux figurent des hits majeurs comme Call of Duty WW2, Star Wars Battlefront 2, Far Cry 5 et bien d’autres. Et sans surprise, la rédaction de Zone Actu a pu partir à leur rencontre. L’heure pour nous qui les avons testés sur place de vous faire part d’un avis très rapide sur chacun d’entre eux. C’est parti !

call of duty world war 2 activision sledgehammer games seconde guerre mondiale soldats combat

Call of Duty World War 2

Qu’il fait du bien ce retour aux sources ! Call of Duty World War 2 redonne à la série une vraie bouffée d’air frais au travers de son contexte de la Seconde Guerre Mondiale. Les bases même de la mythique licence d’Activision font leur comeback grâce aux équipes de Sledgehammer Games. Ces dernières nous concoctent un FPS de très bonne facture qu’il a été possible de tester uniquement en multijoueur. Sur la célèbre carte Carentan, en mode Match à Mort par Equipe ! Et en toute objectivité, le résultat se veut être à la hauteur de nos espérances. L’expérience online n’a rien de révolutionnaire mais apporte ce dont les joueurs rêvaient depuis plusieurs années : des affrontements 100% terre à terre.

Combattre au milieu des tranchées et des bâtiments détruits par les bombes avec de classiques armes de l’époque (M1 Garand, Thompson, MG42, M1903 Springfield, …) est un pur régal. Le plaisir de jeu est bien présent et vient ainsi pallier à cette lassitude qu’avaient réussi à instaurer les anciens volets futuristes de la série. Call of Duty repart du bon pied et on ne peut que valider ce souhait de revenir aux racines mêmes de la licence.

Star Wars Battlefront 2

Deux ans après un premier volet tant apprécié que critiqué, EA et DICE nous offrent une suite de bien meilleure qualité. Star Wars Battlefront 2 apporte ce dont son prédécesseur était privé. D’une part une campagne solo et d’autre part, davantage de contenu à son mode multijoueur. C’est ce dernier qui a pu être découvert lors du salon parisien. Deux modes de jeux ont été testés. Le premier était le mode Assaut galactique sur Naboo. On y incarnait un soldat clone ou bien un droïde séparatiste. L’objectif était de prendre le contrôle du palais royal en décimant l’équipe adverse. Plusieurs classes de personnages étaient à notre disposition, tout comme certains héros (Dark Maul, Rey, Boba Fett, …) que l’on pouvait débloquer en faisant des kills.

star wars battlefront 2 electronic arts dice vaisseaux combat

L’occasion pour nous de découvrir quelques unes des spécificités de ce mode à la fois complet, attrayant et bourré d’action. Quant au second mode, il s’agissait du très alléchant Assaut des chasseurs. Classique, le but était ici d’unir ses forces pour défendre ou détruire un destroyer impérial situé au dessus de Fondor. La session nous a permis de tester trois vaisseaux de Star Wars Battlefront 2 et de s’adonner à des batailles interstellaires de haut vol. L’avant-goût laissé par cette phase de test est plutôt positif et laisse entrevoir un jeu bien plus complet et prenant que le premier épisode paru en 2015.

Far Cry 5

En plus du très courtisé Assassin’s Creed Origins, Ubisoft comptait sur son stand un autre hit de taille : Far Cry 5. La démo présente au salon (celle mise en avant à l’E3 2017 pour info) nous a émergé aux Etats-Unis, à Hope County dans le Montana très exactement. Une première pour la licence qui ne s’était jamais aventurée dans ce pays par le passé. L’occasion pour nous de faire la rencontre d’un groupe de fanatiques blancs, les « Eden’s Gate », ceux-ci faisant leur propre loi dans tout l’Etat. Far Cry 5 offre là un cadre novateur et un gameplay assez lourd qui nécessite d’être bien plus vigilant qu’auparavant. Jouer les bourrins n’est pas le meilleur des plans. Les approches discrètes sont à privilégier lors de tentatives d’exécution d’ennemis ou de prise d’assaut d’un camp.

far cry 5 ubisoft hope county montana soldats eden's gate

En effet, la difficulté est bien plus relevée. Cela requiert par conséquent d’évoluer de façon beaucoup plus tactique et stratégique. En sachant par ailleurs que certaines armes ont énormément de recul, ceci rendant les duels beaucoup plus compliqués. Autant dire que la mort peut très vite arriver ! Hormis ces détails liés au gameplay, le jeu est très réussi sur le plan graphique. Certains panoramas sont très agréables à l’œil et nous invitent plus d’une fois à partir en mode exploration pour découvrir et contempler les beaux paysages du Montana. A première vue, Far Cry 5 a l’air bon mais il est difficile de se prononcer quant à sa réelle qualité après seulement vingt minutes de test. A voir ce qu’il en sera lors de sa sortie en février 2018.

Shadow of the Colossus, Gran Turismo Sport, …

En plus des jeux cités ci-dessus, nous avons eu la chance de poser nos mains sur Shadow of the Colossus. Quelques minutes seulement mais assez pour dire que ce remaster testé sur PS4 Pro nous en a mis plein la vue. D’un point de vue graphique, le jeu est juste éblouissant et n’a ainsi pas le moindre mal à creuser l’écart avec l’opus paru en 2006 sur PS2. Les environnements et effets de lumière sont de toute beauté sur la machine surboostée de Sony. Quant au gameplay, celui-ci se veut être un peu old school, comme dans le volet d’origine. On jubile à l’idée de contrôler à nouveau Wango et son fidèle destrier Argo qui paraissent toujours aussi minuscules face aux immenses colosses de pierre qui peuplent le monde de Shadow of the Colossus. Un pur délice !

shadow of the colossus sony ps4 wango colosse

A ces folles péripéties en compagnie de Wango se sont ensuite ajoutées quelques tours de pistes sur Gran Turismo Sport. Le dernier né de Polyphony Digital est, tout comme son grand rival Forza Motorsport 7, une simulation automobile de très bonne facture. Celui-ci a rapidement su nous charmer au travers de graphismes franchement sublimes et d’un réalisme saisissant sur le plan de la conduite. Enfin, nous avons également pu nous mettre dans la peau des forces spéciales en testant le nouveau mode PvP de Ghost Recon Wildlands. Tactique et stratégique, celui-ci nécessite de jouer en équipe (deux équipes de quatre joueurs) et de coordonner ses attaques pour neutraliser les adversaires. L’expérience a été assez courte mais suffisante pour se forger un avis plutôt positif sur ce mode où tout planifier est primordial pour remporter la partie.

C’est sur ces dernières lignes que nous mettons fin au tour d’horizon des principaux jeux que nous avons pu tester lors de cette Paris Games Week. Les bonnes surprises ont été au rendez-vous. Bon nombre de hits ont su nous séduire et nous conforter dans l’idée qu’ils sont bel et bien des hits majeurs et que les fans incontestés de jeux vidéo voudront à tout prix acquérir.