Connect with us

Accueil > Jeux Video > PC > Battlerite

Battlerite : Le combat d’arène nerveux et intense

Publié

le

Après 1 an d’accès anticipé sur Steam, quel bilan pour la version finale et Free to Play de Battlerite ?

Ça y est, après plus d’un an passé en accès anticipé payant sur Steam, Battlerite est sorti dans sa version officielle et gratuite. Mais ce n’est pas là la fin du développement. Bien au contraire, nous assistons là au début d’une belle aventure et qui, je l’espère, sera durable. Pour preuve, dès la semaine prochaine, Battlerite accueillera un nouveau champion : la Gardienne du Ciel Destiny, sur laquelle nous n’avons aucune info pour le moment. Mais revenons à notre test et ne tournons pas autour du pot : Battlerite est un bon jeu. Les parties sont rapides, intenses et on ne s’ennuie pas un instant !

Destiny le prochain champion de Battlerite

Destiny, le prochain champion de Battlerite

Battlerite : un subtil mélange entre le MOBA et le PvP des MMORPG

Battlerite est un jeu multijoueur de combat en arène. Deux équipes de 2 à 3 joueurs s’affrontent dans des matchs à mort qui ne durent que quelques minutes. Je n’ai donc pas besoin de vous préciser que les combats sont intenses et que la rapidité des parties est l’un des gros points forts du jeu.

Screenshot-1 Battlerite

En 2v2 ou 3v3, les combats de Battlerite sont toujours très intenses

Même si je le caserai Battlerite dans la catégorie des MOBA, celui-ci n’a rien à voir avec des jeux comme LoL, DOTA 2 ou encore Smite. En effet, les adeptes de MOBA se rendront vite compte que Battlerite s’inspire grandement de leurs jeux préférés. La vue du dessus, le faible nombre de compétences et ces dernières qui ne sont que des skillshots sont des éléments que l’on retrouve souvent dans le genre MOBA. Battlerite s’inspire aussi fortement du MMORPG et plus particulièrement du combat d’arène PvP que l’on peut voir sur World of Warcraft par exemple. En effet, vous devrez déplacer votre personnage avec ZQSD, comme dans un MMORPG. Mais surtout, contrairement à un MOBA, vous n’aurez pas ici de creeps à farmer et vous ne passerez pas 15 minutes à regarder vos adversaires dans le blanc des yeux avant de pouvoir les attaquer. En effet, comme dans les arènes de WoW, dans Battlerite il n’y a que vous, votre équipe et vos ennemis.

Enfin, et pour permettre plus de diversité de gameplay, Battlerite vous permet de personnaliser votre personnage. Avant d’entrer dans l’arène, vous devrez choisir 5 modificateurs de compétences appelés des « Battlerites » . Ces derniers vous permettent d’ajouter ou modifier les effets de vos compétences. Si vous pensez avoir du mal à survivre, certaines de vos compétences pourront donc vous apporter des soins supplémentaires ou alors plus de dégâts.

Exemples de Battlerites

Exemples de Battlerites modifiant les compétences du champion Lucie

Easy to Play, Hard to Master

Les différents champions actuels de Battlerite

Le grand avantage de Battlerite repose évidemment dans son gameplay rapide, précis et diversifié. Avant chaque partie, il vous faudra choisir un champion. Ces derniers sont divisés en 3 catégories : Corps à Corps, Distance et Support. Chaque champion possède ses atouts et capacités propres. Certains champions corps à corps sont là pour encaisser les dégâts pendant que les autres sont plutôt des assassins. Les champions à distance quant à eux servent essentiellement à atomiser l’équipe adverse mais sont souvent fragiles. Enfin les support souteniennent leur équipe en leur apportant protection et soins.

Comme dit précédemment, toutes les compétences de champions sont des « skillshots« . C’est à dire qu’aucune compétence ne cible directement un allié ou un ennemi. Il vous faudra toujours viser au bon endroit pour que votre compétence touche. Mais si la précision est primordiale dans Battlerite, vos réflexes seront aussi mis à l’épreuve. Car s’il faut viser pour lancer les sorts, cela les rend donc tous esquivables, et c’est certainement cela qui rend Battlerite aussi intense.

Si le gameplay semble basique au premier abord, la maîtrise de celui-ci est tout de suite plus compliquée. En effet une connaissance parfaite des personnage est requise si vous voulez utiliser vos compétences à leur plein potentiel tout en ne vous faisant pas surprendre par ce que font vos adversaires. Vous devrez avoir les yeux partout ! « Où sont les ennemis ? Peuvent-ils me toucher ? Ai-je assez d’énergie pour lancer mon ultime ? Par où puis-je fuir en cas d’attaque ? » sont les questions que vous aurez constamment en tête lors d’une partie de Battlerite. Pendant les 2 minutes de chaque round, vous devrez constamment être à l’affût, ce qui donne à Battlerite son gameplay intense et nerveux.

Battlerite screenshot 3v3

Le modèle économique de Battlerite

Qui dit jeu multijoueur en ligne dit aussi modèle économique durable. En effet, il faut bien payer les développeurs qui travaillent pour ajouter constamment du nouveau contenu, gérer l’équilibrage du jeu et corriger les bugs. C’est pourquoi un jeu comme Battlerite se doit d’avoir un bon modèle économique. Ainsi, lorsque vous créez votre compte, 7 champions vous sont offerts, répartis dans chaque catégorie. Pour débloquer les autres, vous devrez soit farmer, soit acheter ceux qui vous intéressent avec de l’argent réel ou encore acheter le pack de champions à 27€99. Ce dernier vous donne accès à tous les champions sortis, mais aussi à tous ceux qui arrivent, comme Destiny qui débarquera la semaine prochaine. A noter que ceux ayant acheté le jeu pendant l’accès anticipé auront tous les personnages de débloqués.

Aussi, vous pourrez personnaliser vos champions à l’aide de skins de personnages, d’armes et de posture, un peu comme dans Overwatch. Et comme pour le FPS de Blizzard, ces skins peuvent être débloqués en achetant des coffres en argent réel ou avec les Pièces de combat gagnées en fin de partie. Vous pourrez gagner des jetons en montant le niveau de vos personnages ou en gagnant des skins en doublon. Ces jetons vous permettront aussi de débloquer les skins des personnages.

Prix de la boutique de gemmes sur Battlerite

A noter qu’un champion coûte entre 300 et 700 gemmes.

Mais même s’il est possible de débourser vos précieux euros pour acheter des personnages et des skins, Battlerite récompense votre temps de jeu avec des coffres ou de la monnaie in-game. Il est donc assez facile de débloquer le personnage que vous désirez sans avoir à débourser 1€. Pour cela vous pourrez accomplir les objectifs journaliers ou encore augmenter le niveau de vos personnages.

Battlerite n’a-t-il donc aucun défaut ?

Bien sûr que non, Battlerite n’est pas un jeu parfait. Bien qu’il possède un gameplay très intéressant et un modèle économique plutôt bien équilibré, le jeu manque pour le moment de quelques fonctionnalités. Déjà, je préférais personnellement le premier système de Battlerite. En effet, au lancement de l’accès anticipé Steam, vous deviez choisir 1 nouveau Battlerite entre chaque round. Ceci apportait une dimension évolutive au combat. On pouvait ainsi adapter son gameplay à ses adversaires, mais aussi cela donnait une nouvelle dimension à chaque round puisque les effets de certains sorts pouvaient être modifiés ou améliorés entre 2 rounds.

Mais surtout, ce qu’il manque à Battlerite c’est un système de communication rapide. Car si le jeu est nerveux et intense, vous ne disposez que du chat pour communiquer avec vos alliés. Et en pleine action, il est inconcevable de stopper le combat ne serait-ce qu’une seconde pour demander de l’aide. Il serait donc très intéressant de donner à Battlerite un système de ping, pour que les alliés s’indiquent l’ennemi à tuer ou alors la position d’un ennemi que votre allié ne verrait pas à cause du brouillard de guerre. Enfin, un système de chat vocal entre équipe serait aussi un bon ajout. Mais évidemment, un tel outil apporte aussi ses mauvais côtés comme les insultes et la rage au micro. On pourrait donc imaginer un système de messages pré-enregistrés à la CS:GO pour donner les informations essentielles : « Ultime prêt! » , « A l’aide! » ou encore « Focus [ennemi ciblé]« .

Conclusion : Essayez Battlerite c’est gratuit !

Battlerite est un jeu intense et rapide. Pas besoin de réserver une heure entière comme pour une partie de League of Legends ou d’Overwatch. Là, vous savez que vous en aurez pour moins de dix minutes. Le gameplay de Battlerite est véritablement réussis et associe parfaitement précision, réflexe, stratégie et coordination d’équipe. Il n’y a plus qu’à espérer que Stunlock Studios continue de nous offrir du contenu régulier, comme le nouveau mode de jeu arrivé récemment, et implémente les quelques fonctionnalités qui manquent au jeu. Et même si ce jeu de combat en arène a été quelque peu délaissé vers la fin de son accès anticipé, la communauté semble être revenue en force pour son lancement. Plus d’1 million de joueurs y ont joué depuis sa sortie, alors profitez du monde présent sur le jeu pour le tester. C’est gratuit et vous aurez droit à un matchmaking fulgurant !

On peut enfin se demander si Battlerite possède un avenir dans l’eSport. Car le jeu est taillé pour ça. Le gameplay est facilement compréhensible et permet de mesurer les compétences des joueurs dans des duels d’arène endiablés. Et bien maîtrisés, les personnages offrent un spectacle vraiment intéressant à regarder –mais peut-être un peu compliqué à comprendre pour les néophytes-. De plus, Battlerite possède déjà un mode spectateur pour les parties personnalisées, ce qui est nécessaire si l’on veut retransmettre des matchs professionnels sur des plateformes comme Twitch.tv. Il est bien sûr trop tôt pour affirmer quoi que ce soit, mais Battlerite possède un véritable potentiel eSportif. Il n’y a plus qu’à rester attentif aux mois à venir pour voir si le jeu ne se dépeuple pas et si les événements eSportifs sur le jeu attirent les viewers.