Connect with us

Accueil > Japan > Mangas > Re:Zero

Re:Zero est le nouveau manga à sensation de chez Ototo

Publié

le

Sword Art Online, Bungo Stray Dogs ou encore Overlord, tous sont de superbe manga de chez Ototo. Et maintenant, place à Re:Zero le nouveau bébé de cette fameuse maison d’édition.

Avant de sortir en manga, Re:Zero à d’abord été édité sous forme de light novels en 2012. Le roman de Nagatsuki Tappei et Ootsuka Shinichirou connaît 12 volumes au Japon. Les lights novels arriveront en France à partir du 8 juin chez Ofelbe. Habitué aux mangas à l’univers fantasy comme Sword Art Online, les éditions Ototo ont accueilli récemment dans leur rang Re:Zero. La série possède également un animé de 25 épisodes qui a cartonné chez Crunchyroll. D’où la difficulté maintenant pour le manga de faire son trou après avoir vu la version animé se lancer avant lui. Ne vous inquiétez pas pour autant, la version papier à des ressources avec un bon scénario et un joli coup de crayon. L’adaptation sera divisée en 3 arc pour l’instant. Un premier de 2 tomes et les autres sous 3 tomes encore en cours.Re:Zero est le nouveau manga à sensation de chez Ototo

Résumé du  manga

Après être allé faire quelques courses à la supérette, Subaru Natsuki se réveille dans un monde fantasy sans savoir ce qu’il y fait. Suite à une altercation avec des brigands, il fait la rencontre d’une jeune fille qui lui sauve la vie. Subaru décide alors de racheter sa dette auprès d’elle en l’aidant à retrouver un objet qu’on lui a dérobé. Cependant, notre héros s’aventure dans une histoire qu’il n’est pas prêt de pouvoir assumer. Il se retrouve alors au milieu d’un combat où il trouvera la mort. Heureusement ou malheureusement pour lui, Subaru va connaître une sorte de boucle temporelle en revenant au début de son arrivé dans ce nouveau monde. Re:Zero est le nouveau manga à sensation de chez Ototo

Re:Zero, un futur carton !

Oui c’est vrai un héros dans un univers fantasy c’est du déjà vu, on connaît. Et nous on va vous dire oui mais c’est différent. Bref un blabla interminable, mais nous allons argumenter un peu quand même. La nuance de Re:Zero par rapport à un SAO ou un Log Horizon, c’est qu’à priori nous ne sommes pas dans un jeu vidéo. À vrai dire, on ne sait pas trop où l’on est. Hormis des elfes, des magiciens ou encore des chevaliers, nous ne savons pas vraiment où Subaru est tombé. Voilà donc la première intrigue du manga. Deuxième nuance, le héros c’est pas vraiment un héros. Pas d’aptitude ou de compétence particulière, juste un gars perdu mais qui nous fait bien rire. Autre différence avec ses compères, l’aspect game over qui ramène Subaru à son dernier « point de sauvegarde ». Il est le seul à se rappeler de ce qu’il s’est passé avant sa mort, et il doit revivre une histoire dont lui seul connaît certaines tournures. Le mieux pour vous laisser convaincre, c’est encore de lire Re:Zero, nous en tout cas nous vous le recommande fortement.

Voici quelques images de l’animé pour ceux qui ne l’ont pas vu. N’hésitez pas à vous laissez charmer par les sorties mangas de la semaine.