Contrôle techniques des deux-roues : Date, prix, motos qui sont concernées

Dès que le ministre a accès au dossier, il démissionne. Ce n’est pas sans raison, le contrôle et les aspects techniques des motos peuvent être un cauchemar !

Plus que jamais, ce contrôle technologique divise l’opinion

Juste avant l’éclosion, un recensement de ces véhicules a semé la confusion en France. Ce n’est pas sans raison que les frais de réparation, d’entretien ou de stationnement d’une voiture effraient la populace. Après avoir lu le Code de la route, on s’amuse de l’augmentation des amendes. Le fait qu’elles puissent parfois anéantir les économies d’une vie est exagéré. Mais ces 2,7 millions de propriétaires de deux-roues espéraient pouvoir échapper au contrôle technique.

Publicités

La première chose à noter est que  » 8,3% des ménages » en possèdent au moins un. Pour les collectionneurs, il s’agit d’un faible pourcentage, mais il vaut la peine de s’y attarder. Lorsque l’on répartit cette énorme collection de deux-roues, on peut identifier deux catégories distinctes. Tout d’abord, plus de la moitié seraient des 125cm3. Si vous en déduisez ceci, vous pourrez voir que la seconde portion est aux alentours des moteurs de 50cm3. Il y a quelques heures, le Conseil d’Etat a mis tout le monde dans le même panier. Oui le contrôle de la technologie sera une priorité absolue ! Mais, si rien ne se passe comme prévu…

Un peu plus loin…

Désenchantés entre la convoitise des automobilistes et la jalousie mesquine des automobilistes et de la communauté européenne Les sages changent d’avis comme de chemise. En dépit de toutes les circonstances, et sur la base du décret 2021-1062 du 9 août 2021, il y a de quoi justifier un éventuel report du contrôle technique. Quelle est la raison de ce changement soudain ? Le mystère n’est toujours pas résolu !

A lire   Testez vos connaissances en matière de Disney avec ce quiz !

Après avoir consulté la fiche d’identification de votre véhicule, vous aviez une information directe sur la date de votre premier contrôle technique. S’il était antérieur à l’année 2016, il aurait pu commencer aux premières lueurs de 2023. Si vous avez investi au lendemain du premier confinement, vous pourrez commencer le combat en 2024. Et ainsi de suite…

Mais sinon….

De son côté de son côté, le ministère de la Transition écologique persiste et montre des signes. Au lieu de se précipiter dans le grand bain, il est recommandé «  de publier au préalable le texte de la demande« . On le saura, mais en coulisses, rien n’est prêt pour accueillir les tout premiers deux-roues. Si vous n’êtes pas fan de ce contrôle sur les aspects techniques, il reste un peu de temps pour respirer ou acheter une moto d’endurance. Ce sera toujours moins cher que le carburant…

L’art ou la méthode pour gérer son contrôle technique

Tous les deux ans, c’est la fréquence de ce rendez-vous bientôt programmé. Si vous êtes l’heureux propriétaire d’une voiture de collection, vous pourrez attendre une bonne dizaine d’années, et si vous avez peur de faire exploser votre compte en banque, plusieurs de nos collègues suggèrent que le coût de ce contrôle ne devrait pas dépasser 70 euros. Êtes-vous d’accord ? Compte tenu de l’interdiction de circuler dans les rues des capitales, il est probable que les groupes de motards devront bientôt s’exprimer. Une modification de la loi cache quelque chose qui n’est pas évident. Nous allons continuer !

A lire   Réforme des retraites : Quels sont les principaux changements à venir ?

Source: Le Parisien et de Midi-Libre

Publicités

A lire également